Enceintes, elles doutent encore de la vaccination

Enceintes, elles doutent encore de la vaccination

Des études sur des femmes enceintes ont révélé ces derniers jours que les deux vaccins anti-Covid les plus largement utilisés, Pfizer et Moderna, fabriqués avec la technologie à ARN messager, pour ne présémésré bédrés’ bésré bé Agence européenne des médicaments (EMA). Des recherches, portant sur quelque 65 000 femmes, ont montré des “preuves de plus en plus nombreuses” que les injections n’ont pas causé de complications pendant la grossesse. Les vaccinations ont au contraire fourni une protection accrue contre les hospitalisations et les décès, en particulier en fin de grossesse, a souligné l’EMA.

Néanmoins, certaines «femmes enceintes et allaitantes non vaccinées ont encore des doutes et des questions», indique le ministère luxembourgeois de la Santé, mercredi, dans un communiqué. Pour répondre au mieux à toutes ces interrogations et suspicions, un échange de questions et réponses sera organisé, ce jeudi 3 février à 17h, en direct sur Facebook via le lien https://gd.lu/5dg7C0. «Les spectateurs.trices pourront poster leurs questions pendant ou avant l’émission», glisse le ministère.

La grossesse, un risque plus élevé face au Covid

Pendant une heure, le Dr Thomas Dentzer de la Direction de la santé et le Dr Pit Duschinger, président de la Société luxembourgeoise de gynécologie et d’obstétrique, répondront en direct. L’échange sera disponible en quatre langues: français, allemand, luxembourgeois et anglais. Depuis la pandémie, le ministère de la Santé a multiplié ces initiatives sur les réseaux sociaux pour instaurer un dialogue via des webinaires, lunchtalks, vidéos d’experts et Facebook live.

L’EMA rappelle égallement que la grossesse elle-même avait été associée à un risque plus élevé de développer une form sévère de la maladie au cours des deuxième vaccine et troisième trimestres, de futures sorte que mè.

(nc/L’essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront égallement supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une decision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur [email protected] Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte,’ utilis dle alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Les commentaires les plus populaires

Les derniers commentaires

.

Leave a Comment

Your email address will not be published.