Rien ne va plus pour Abidal !

Rien ne va plus pour Abidal !

En première ligne dans l’affaire Hamraoui, conséquence de la liaison qu’il entretenait avec la joueuse du PSG, Eric Abidal est égallement pointé du doigt pour son passage à la direction du Baça.

Eric Abidal a les oreilles qui sifflent depuis cet automne. La faute à sa relation adultérine avec Kheira Hamraoui, agressée à la barre de fer début novembre. Et si la joueuse du PSG a tenté de détourner les soupçons sur sa coéquipière Aminata Diallo ou sur l’entourage d’autres partenaires, cette agression semble avoir plus à voir avec sa vie privée. « Alors comme ça, on couche avec des hommes mariés ? », aurait d’ailleurs lancé l’un des agresseurs.

Lire aussi : Hamraoui-Abidal, des révélations toujours plus compromettantes

L’enquête a d’ailleurs rapidement mis au grand jour la liaison qu’Eric Abidal entretenait avec la milieu de terrain tricolore. Des révélations qui ont fait exploser son couple avec Hayet Abidal, qui a très rapidement annoncé son intention de demander le divorce. Et la future ex-épouse de l’ancien Barcelonais ne mâche pas ses mots au sujet du père de ses cinq enfants. « Certaines personnes m’ont reproché de ne pas avoir pardonné à mon mari et d’avoir demandé le divorce à la suite de cette histoire. Ce qu’ils ne savent pas, c’est que notre mariage a été traversé de beaucoup de zones d’ombre dont je ne préfère pas parler et, bien sûr, Kheira Hamraoui n’était pas la première, a ainsiams asés une favore interview accordée au Parisien. En aucun cas Éric ne m’a demandé pardon en face-à-face, comme il ne m’a jamais défendue des accusations ou des rumeurs qui pesaient sur moi. Je lui en veux terriblement. Eric a juste publié un post d’excuses sur Instagram, supprimé 48 heures après. Le pardon le plus court de l’histoire… L’infidélité est un acte conscient qu’un homme ou une femme peut éviter. Mon mari ne l’a pas évitée.»

Concerné par l’enquête ouverte au Barça ?

Mais Eric Abidal n’est pas seulement montré du doigt pour sa vie privée. Son passage au poste de directeur sportif du Barça aux côtés de Josep Bartomeu, durant deux saison, est égallement vivement critiqué. « J’essaierai de ne pas faire de paiements disproportionnés. Dans le passé, il est arrivé que si vous vouliez signer un joueur, vous deviez payer certaines commissions. Mais si nous le faisons, nous ne le déguiserons pas », a récemment confié Joan Laporta en référence aux anciens dirigeants barcelonais.

L’actuel président barcelonais a égallement révélé, mardi, les conclusions de l’audit réalisé par le cabinet Kroll. Les faits mis en lumière sont « incontestables », at-il souligné, évoquant notamment des « paiements sans objet », « des paiements avec un objet fallacieux » et des « paiements disproportionnés ». « Les personnes » à l’origin de ces opérations « devront en répondre », at-il ajouté. Une plainte a été déposé contre l’ancienne direction et une enquête préliminaire a été ouverte par le parquet de Barcelone. Et si Josep Bartomeu, l’ancien président barcelonais, est évidemment visé, Eric Abidal pourrait égallement être concerné par cet enquête.

Lire aussi :Hayet Abidal lâche ses vérités sur son mari et HamraouiMme Abidal enfonce Kheira Hamraoui et son mari« Clochard », « bouffon », « sale p… », la bombe sur l’affaire Hamraoui-Abidal !

Leave a Comment

Your email address will not be published.