Baisse en vue des actions après Facebook, les banques centrales à suivre - 02/03/2022 à 08:45

Baisse en vue des actions après Facebook, les banques centrales à suivre – 02/03/2022 à 08:45

BAISSE EN VUE DES ACTIONS APRÈS FACEBOOK, LES BANQUES CENTRALES À SUIVRE

BAISSE EN VUE DES ACTIONS APRÈS FACEBOOK, LES BANQUES CENTRALES À SUIVRE

par Laetitia Volga

PARIS (Reuters) – Les principales Bourses européennes sont attendues en recul jeudi à l’ouverture après les annonces de Facebook et dans l’attente des décisions monétaires de la Banque centrale européenne (BCE) et de la Banque d’Angleterre (Banque d’Angleterre).

Les contrats à terme signalent une ouverture en baisse de 0.27% pour le CAC 40 parisien, de 0,49% pour le Dax à Francfort, de 0.17% pour le FTSE à Londres et de 0.51% pour l’ EuroStoxx 50.

A Wall Street, les contrats à terme indiquent une séance en baisse en particulier pour le Nasdaq (-2,1%), qui devrait être fortement pénalisé par le groupe Meta Platforms.

La maison-mère de Facebook plongeait de 20% hors séance après avoir publié un objectif de chiffre d’affaires trimestriel inférieur aux attentes et fait état pour la première fois d’une baisse du nombre d’ens’utilisate principal sonéautés évoquant les modifications d’Apple en matiere de confidentialité et la concurrence, notamment de TikTok.

Cet élément s’ajoute à la prudence de rigueur avant la réunion de politique monétaire de la BoE (à 12h00 GMT) et celle de la BCE (à 12h45 GMT) qui sera suivi de la conférence de presse de la BoE, sa présidente.

Les marchés tablent sur une hausse de 25 points de base du taux directeur de la BoE. En ce qui concerne, la BCE, aucun changement politique n’est attendu mais la flambée des prix à la consommation et les récentes données solides sur l’emploi amènent certains acteurs du marché à anticiper un changement de ton Franc de l’institution de notamment en ce qui concerne l’inflation.

“La probabilité que la BCE ouvre la porte à une normalisation de politique et que Christine Lagarde nous dise qu’elle ne peut pas exclure une hausse de taux cette année a clairement augmenté”, a déclaré Chris Weston chez Pepperstone.

Egalement au program d’une séance chargée, une série d’indicateurs est attendue parmi lesquelles les résultats définitifs des enquêtes auprès des directeurs d’achat (PMI) sur l’activité des services en Europe.

A WALL STREET

La séance américaine s’annonce à l’opposé de celle de mercredi où la Bourse de New York avait fini dans le vert, porté par les valeurs technologiques, Alphabet en tête.

L’indice Dow Jones a gagné 0,63% à 35.629,33 points, le S&P-500 a pris 0,94% à 4.589,38 points et le Nasdaq Composite an avancé de 0.50% à 14.417,55 points.

Alphabet a progressé de 7.5% après avoir publié un bénéfice record pour un quatrième trimestre consécutif, avec des ventes publicitaires supérieures aux attentes de Wall Street.

Advanced Micro Devices a bondi de 5,1% après avoir annoncé un objectif de chiffre d’affaires annuel supérieur aux attentes, du fait de la forte demande pour ses semi-conducteurs. Dans son sillage, Qualcomm (+6,2%), Nvidia (+2,4%) et Micron Technology (+3,8%) ont eux aussi enregistré des gains.

EN ASIE

A Tokyo, l’indice Nikkei a perdu 1,06%, les investisseurs ayant délaissé les valeurs technologiques en raison du net recul des contrats à terme sur le Nasdaq et de la baisse de Sony et Panasonic.

Ce dernier a chuté de 6.9% après l’annonce d’une chute (-44%) plus importante qu’attendu de son bénéfice d’exploitation au troisième trimestre, en raison de l’augmentation des coûts des matières des premières, pénuries de composants et du recul des ventes d’appareils ménagers sur le marché intérieur.

Le groupe d’électronique grand public Sony a abandonné 6,08% alors que les inquiétudes concernant son activité de jeu resurgissent sur fond de pénuries de semi-conducteurs et d’une forte concurrence.

Les marchés chinois, et d’autres pays d’Asie, restent fermés en raison des festivés du nouvel an lunaire.

CHANGE/TAUX

Le dollar s’octroie 0.16% face à un panier de devises de référence, après trois séances de baisse, et l’euro recule très modestement sous 1,13 dollar alors que les cambistes optent pour la prudence avant les ances de la BCE .

Sur le marché obligataire, le rendement des Treasuries à dix ans est stable, à 1,7717%, de même que celui du Bund allemand à même échéance à 0.041%.

PETROLLE

Les cours du pétrole reculent à la suite de la déception du rapport ADP sur l’emploi américain et de quelques prises de bénéfices.

Le baril de Brent perd 0.25% à 89,25 dollars et le brut léger américain cède 0.35% à 87.95 dollars.

(édité par Blandine Hénault)

.

Leave a Comment

Your email address will not be published.