"C'est pas du tout pro" "la définition du seum", l'attitude de l'investisseur Jean-Pierre Nadir envers un "concurrent" épinglée sur twitter

“C’est pas du tout pro” “la définition du seum”, l’attitude de l’investisseur Jean-Pierre Nadir envers un “concurrent” épinglée sur twitter

Un personnage qui divise les internautes. Jean-Pierre Nadir, expert du voyage et investisseur dans l’émission Qui veut être mon associé ?, a beaucoup fait réagir sur twitter ce mercredi soir. En cause : sa façon très abrupte de refouler un porteur de projet, pas loin d’être son concurrent direct. Certains internautes n’ont pas pu s’empêcher d’y voir de la mauvaise foi…

Capture écran M6 direct/Qui veut être mon associé

Capture écran M6 direct/Qui veut être mon associé

Ce mercredi 2 février, M6 diffusait le cinquième et dernier numéro de Qui veut être mon associé ? de la saison. L’occasion de retrouver entre autres les investisseurs Eric Larchevêque, Delphine André, Anthony Bourbon, ou encore Sophie Mechaly, face à des porteurs de projets prêts à tout pour les convaincre d’investir. Parmi eux, se sont présentés les créateurs d’une bague connectée, d’une marque d’imperméables colorés, de vélo electriques connectés, ou encore d’une agence de voyage bien particulière: Stan, ententen, Explora Project des séjours d’aventure en Europe, “à impact positif pour l’homme et environnement”. Le profil de cet ancien trader n’a pas laissé indifférent sur la toile, qu’il s’agisse de son apparence physique avantageuse ou de sa prestation très maîtrisée.

Très à l’aise, celui-ci avouait pourtant en coulisses redouter son passage devant Jean-Pierre Nadir, fondateur de Fairmoov, site de réservation de voyages “éthiques”. À raison… Car dès les premières minutes de questions-réponses à la suite de son pitch, l’investisseur ne s’est pas montré très tendre à son égard. Visiblement dérangé par le propos du jeune entrepreneur qui expliquait souhaiter rendre le secteur du tourisme plus responsable, l’expert an objecté que cette existait déjà depuis un moment. “Moi je n’adhère pas au propos ‘on réinvente le modèle écologique’ car nous avec Fairmoov, c’est ce qu’on fait…”. “Ce créneau est aujourd’hui bien délivré…” at-il poursuivi un peu plus tard reconnaissant tout de même que le projet de Stan est “convaincant”.

Refusant sans grande surprise d’investir dans son projet, l’homme d’affaire n’a pas pu retenir une remarque lorsque ce fut au tour de ses camarades de se positionner. Après une âpre négociation, Eric Larchevêque a accepté d’offrir à Stan 500 000 euros contre 11% du chiffre d’affaires de Explora Project. Très étonné par ce dénouement, Jean-Pierre Nadir a alors déclaré : “Dis donc Eric, tu es amoureux car faire ce que tu fais personne ne s’y attendait!”. Une sortie qui a été jugée méprisante par certains internautes.

Un peu plus tôt, l’investisseur donnait le coup de grâce à un autre duo : Kevin et Sofiane, venus présenter Ça roule Raoul, un service pour aider les particuliers à acheter leurs voitures d’occasion sans risques, sont repartis avec pour sentences “Votre truc, c’est plan plan” et “Moi j’ai bien compris le jeu de mot, ça moiroule Raoul,ça je pense que justement ça roule pas”. Des punchlines comme Jean-Pierre Nadir en a le secret et qui en font sur twitter une personnalité clivante.

Leave a Comment

Your email address will not be published.