Mina the Hollower, l'après Shovel Knight pour Yacht Club Games - Actu

Mina the Hollower, l’après Shovel Knight pour Yacht Club Games – Actu

On ne peut pas en dire autant de son héroïne, bien décidée à faire toute la lumière sur l’extinction des générateurs d’étincelles qu’elle avait contribué à créer naguère, pour le bien-être et la prosp de la prosp petite île ou elle a élu domicile. La réception d’une lettre mystérieuse signée de la main du Baron Lionel, son patron de longue date, l’incite même à saisir son fouet et ses inventions pour s’aventurer dans les contrées les plus reculées, évidemment de pestrées monstrous. Le titre puise en effet ses inspirations dans l’horreur gothique de la fin du XVIIème, de Dracula à Frankensteinen passant par Le portrait de Dorian Gray. La tonalité générale devrait s’inscrire dans la lignée de Shovel Knight : Specter of Torment, et son ton plus sombre que celui de Shovel of Hope.

Toujours est-il qu’après avoir revisité les codes du platformer 8-bit, Mega Man et Duck Tales en tête, Mina the Hollower projette de réinterpréter la formule des jeux d’action-aventure à la Zelda en adoptant une esthétique proche de la Game Boy Color, mais repensée pour l’ère moderne ; Zelda Link’s Awakening n’a qu’à bien se tenir. Yacht Club Games précise que le titre est actuellement en pleine production, et que les idées sont encore en train de germer : “Nous voulons solliciter votre avis, votre collaboration et votre soutien pour faire de Mina the Hollower le meilleur jeu possible. C’est pourquoi nous retournons à nos racines et lançons le développement de Mina the Hollower sous la forme d’une campagne Kickstarter. Bien que nous financions nous-mêmes la majeure partie de ce projet, nous espérons pouvoir créer un jeu plus vaste de cette manière. Plus important encore, nous voulons créer une communauté autour de Kickstarter, comme nous l’avons fait avec Shovel Knight. Nous voulons égallement partager notre processus de développement, plus que jamais auparavant !déclare ainsi Alec Faulkner, le réalisateur du jeu.

Cote gameplay, Mina the Hollower prévoit d’intégrer un système de points d’expérience et de montée en niveau, une première pour le studio, via des os cachés partout dans le monde, et en particulier dans des coffres. Ces ossements serviront à la fois d’XP et de monnaie d’échange, ce qui induit de potentiels dilemmes au moment de les dépenser pour améliorer attaque, défense, ou la puissance des gadgets. Les paliers augmentant à chaque montée en niveau, il faudra en effet bien réfléchir à son futur build. De la même manière, l’espace assigné aux breloques que Mina peut équiper sont limitsés, ce qui obligera à réfléchir à son outillage avant de se lancer dans les profondeurs.

Bonne nouvelle égallement pour ceux qui n’ont toujours pas décroché de Shovel Knight, on retrouvera bel et bien à la composition le dénommé Jake Kaufman, qui avait eu recours au freeware FamiTracker pour reproduire la musique et les effets sonores typiquement NES de l’époque. Dans le cas de Mina the Hollower, Kaufman s’est tourné vers le MSX et l’extension Konami SCC pour capter le son de l’époque. L’éditeur s’est égallement associé à Fangamer pour produire des goodies exclusifs destinés aux backers, dont une bande sonore physique, des pins en email, un livre d’illustrations et une peluche. On vous laisse vous reporter à la page Kickstarter pour un descriptif plus détaillé des différentes récompenses, en sachant que les “livraisons prévues” parlent de décembre 2023, ce qui laisse tout de même une marge sac.

Leave a Comment

Your email address will not be published.