Kia EV6 : « le succès est phénoménal !  »

Kia EV6 : « le succès est phénoménal ! »

Patron de Kia France, Marc Hedrich revient sur l’année écoulée et dresse un bilan très positif du lancement de la nouvelle Kia EV6.

Chez Kia, la voiture électrique n’est pas une nouveauté. Arrivée très tôt sur le marché avec le Soul EV puis le e-Niro, la marque coréenne a franchi en 2021 une nouvelle étape avec le lancement de la Kia EV6, premier membre de la nouvelle famille “EV” base conçu de la platesure la e-GMP partage avec son partenaire Hyundai.

« Le succès est phénoménal et va largement au-delà de nos espérances. Depuis le lancement à la mi-octobre et jusqu’à la fin de l’année, la Kia EV6 a été la voiture la plus vendue dans le réseau. Nous sommes aujourd’hui à un rythme de 600 commandes par mois », nous explique Marc Hedrich, Président de Kia France.

Un engouement tel que le constructeur a revu à la hausse ses objectifs 2022. « Compte tenu du prix du modèle, nous étions partis pour faire 2 500 à 3 000 voitures cette année. Du coup, nous avons demandé des voitures à l’usine pour essayer de faire 4 000 à 5 000 voitures ».

Un instrument de conquête

Plus qu’un nouveau modèle, l’EV6 marque une véritable montée en gamme pour le constructeur. « On a 20% de conquête sur les premiums », chiffre Marc Heidrich. « C’est aussi une voiture qui permet de faire de la conquête en entreprise, notamment avec les leasers », complète-t-il.

En 2021, 1 406 exemplaires de la Kia EV6 ont été immatriculés dans l’Hexagone, dont 809 à des clients particuliers. « Nous sommes à 58 % de mix à particuliers, mais avec des chiffres qui restent faussés par les véhicules de démonstration », nuance le patron de Kia France qui estime que les ventes aux particuliers pourraient représenter en 2022, comme pour le e-Niro, 60 à 70 % du mix.

La version deux roues motrices privilégiée

Plus abordable, la version deux roues motrices s’accapare une part écrasante des ventes. Selon Kia, elle représente 80% des commandes, contre 20% seulement pour la version à transmission intégrale. Du côté des finitions, les versions Active et Design représentent chacune 40 % des commandes contre 20 % pour la version intermédiaire design.

Encore en phase de démarrage, la surpuissant version GT et ses 525 chevaux se limitent aujourd’hui à moins de 1% des commandes enregistrées par la marque pour l’Hexagone. « Comme son arrivée n’est pas prévue avant la fin de l’année, c’est une version que nous ne poussons encore énormément en France », nuance Marc Hedrich. « En Allemagne, elle représente déjà 10% du mix », complète-t-il.

Un Kia e-Niro toujours aussi populaire

Bonne nouvelle pour Kia : l’arrivée de l’EV6 ne vient pas cannibaliser le e-Niro. Positionné sur un segment différent et plus familial, le SUV électrique reste l’une des valeurs sûres de la marque coréenne. Immatriculé à 6 304 exemplaires en France l’an dernier, il représente aujourd’hui 66 % des ventes de la famille Niro. Un succès qui n’est pas près de s’arrêter. Outre le nouveau Sportage hybrid rechargeable, la marque coréenne lancera en 2022 la nouvelle version de son SUV électrique. Celle-ci entamera sa production en mai pour des livraisons attendues entre fin juin et début juillet dans l’Hexagone. Attendue un peu plus tôt, la version hybrid rechargeable débutera ses livraisons dès le mois de juin.

Le nouveau Niro sera l’une des grosses nouveautés 2022 de la marque coréenne.

Quant à la gamme EV, elle devrait elle aussi s’agrandir au cours des prochaines années. Sans entrer dans les détails, le patron de Kia nous confirme l’arrivée de six nouveaux véhicules électriques en France d’ici 2025.

Présenté en fin d’année dernière au salon de l’automobile de Los Angeles sous la forme d’un premier concept, le grand SUV électrique Kia EV9 en fera partie. EV4, EV5, voire EV3… des modèles plus compacts devraient aussi rejoindre le catalogue.

Le concept Kia EV9 a été présenté en novembre dernier au salon de l’automobile de Los Angeles.

Leave a Comment

Your email address will not be published.