Pour lire les conditions générales de vente de la SNCF, 7h sont nécessaires

Pour lire les conditions générales de vente de la SNCF, 7h sont nécessaires

CGU/CGV – Un total de 256 pages à déchiffrer. C’est l’un des chiffres frappants qui ressort d’une enquête menée par l’association de consommateurs UFC-Que Choisir et consacrée au temps de lecture des fameuses conditions générales de vente (CGV) ou d’utilisation (CGU) lor vos achats et inscriptions en ligne.

Voilà donc la curieuse, mais importante question que s’est posée l’Union fédérale des consommateurs-Que Choisir qui dévoile le temps réel vous auriez vraiment besoin pour lire ces petites lignes dont on est bill avoirnce conter sé de train ou un vêtement, de s’inscrire sur Netflix ou simplement pour accéder à un site d’information.

3 minutes et 2 seconds pour la Café

Dans cette enquête chronophage, l’association détaille aussi la raison des écarts de lecture parfois gigantesques entre certains sites liés à des organismes publics et ceux d’entreprises privées, où rentrent en compte les CGV desérgleisonsération (énumiesésération, éantéraisonsération). , à l’échange ou au remboursement…) et qui rallongent considérablement le temps de lecture total.

UFC-Que Choisir nous apprend donc qu’il vous faudra seulement 3 minutes et 2 seconds pour consulter les CGU de la Caisse d’allocations familiales (Caf.fr), le temps le plus court enregistré dans cette étude. Pour celui de Service-public.fr, le temps de lecture dépasse à peine les six minutes (6 minutes 9 seconds).

Rien d’insurmontable non plus lorsqu’on regarde de plus près des sites comme ceux de Netflix ou Jeuxvideo.com. UFC-Que Choisir décompte 10 minutes et 15 seconds pour lire entièrement les conditions sur la plateforme de streaming americaine contre 9 minutes et 15 seconds pour le site d’information consacré au jeu vidéo.

Les choses commencent réellement à se corser lorsque l’heure de lecture est passée. C’est le cas des CGU et CGV sur Leboncoin.fr, sur Fnac.com ou encore sur Cdiscount.com, chronométrésment à 1 heure 21 minutes, 1 heure 53 minutes et quelque 2 heures et 8 minutes.

Le site de la SNCF bat tous les records

Pourtant, l’association a trouvé le maître en la matière. Avec un total avoisinant les sept heures de lecture, le site de la SNCF bat tous les records. Dans le détail, il vous faudrait 6 heures et 52 minutes pour arriver à bout des 256 pages de conditions générales de vente sur son site. Un vrai parcours du combattant qui explique sans doute en partie pourquoi nous sommes si peu à les lire, du moins dans leur intégralité.

D’ailleurs, dans le cadre de cette enquête, l’association semble avoir décelé avec son service juridique quelques irrégularités sur certains des sites lors de ces recherches: “Notre service juridique a d’ores et levuré, éjà res visiblement trop déséquilibrées pour le consommateur”, précise l’association.

“Des dispositions qui pourraient être considérées comme étant abusives” et dont l’analyse est en cours. UFC-Que Choisir doit prochainement donner des nouvelles sur les suites possibles à ces découvertes avant d’éventuelles actions, notamment devant la justice.

Reste que le site dédié à la défense du consommateur ne s’est pas caché derrière cette enquête et en profite pour faire son propre bilan. Il vous faudra 23 minutes et 51 seconds pour lire l’entièreté des conditions générales d’UFC-Que Choisir, ce qui le situe “dans la catégorie des CGV et CGU plutôt synthétiques”.

À voir également sur Le HuffPost: Avec ‘Spider-Man: No Way Home’, comment éviter les spoilers sur Twitter

Leave a Comment

Your email address will not be published.