Tanguy Ndombélé pourrait se relancer à Lyon. Le LOSC, en revanche, a dû vendre Reinildo.

qui sont les “gagnants” et les “perdants” du mercato hivernal ?

DECRYPTAGE – Recrutement dans l’urgence, anticipation ou ventes forcées : tous les clubs de Ligue 1 n’ont pas vécu le même mercato d’hiver.

On parle souvent de mercato d’ajustement. L’espace d’un mois, en janvier, les clubs peuvent modifier leur effectif à leur guise, en plein cœur de la saison. Pour certains, on se limite à des mouvements ponctuels et méticuleux, en reportant les grandes manœuvres à l’été. Exemple: l’Olympique de Marseille. Pour d’autres, c’est le grand chamboulement. Exemple: l’AS Saint-Étienne. Tour d’horizon des gagnants et perdants de ce marché des transferts en Ligue 1.

Les gagnants

L’OM et les bonnes affaires du mercato

Arkadiusz Milik ne donne pas entière satisfaction à la pointe de l’OM. C’est un fait, et le bon mois de janvier marseillais s’explique avant tout par une solidité redoutable. Pas par une flamboyante attaque, où Milik sera désormais concurrencé par Cédric Bakambu. Une recrue prestigieuse avant 2018, quand Villarreal l’a vendu pour 40 M€ au Beijing Guoan, en Chine. Une recrue dont on se méfie en 2022, forcément. Les doutes, le Congolais de 30 ans les a balayés trois minutes après son entrée en jeu à Lens. Une talonnade pour Guendouzi, un appel en profondeur et une frappe sèche du gauche pour faire le break (victoire 0-2). Le natif de Vitry-sur-Seine, passé par Sochaux, s’est engagé pour deux saisons et demie. Le salaire est important, mais l’indemnité de transfert inexistante.

Il n’est pas le seul joueur en fin de contrat à rallier le Vieux-Port. L’international bosnien Sead Kolasinac (28 ans) a résilié son contrat à Arsenal pour s’engager jusqu’en juin 2023 avec l’OM. Un renfort intéressant à un poste, celui de latéral gauche, ou un besoin avait été identifié. Reste à voir si les pépins physiques sont derrière lui. Enfin, l’OM s’est offered le titulaire indiscutable du Spartak Moscou, Samuel Gigot (28 ans). Là aussi, c’est “gratuit”: le défenseur français ne rejoindra l’OM qu’au terme de son bail chez le club russe cet été. Un joli coup anticipé, alors que Duje Caleta-Car est annoncé sur le départ depuis plus d’un an et que William Saliba est seulement prêté par Arsenal.

Lyon, le feu par le feu ?

Bon nombre de clubs de Ligue 1 vendent un jeune joueur qui explose et le remplacent par un autre de moindre caliber. Mais l’OL a pris un pari. Il a d’abord vendu son milieu défensif brésilien Bruno Guimãraes à Newcastle pour 42 M€. Et l’a remplacé par Tanguy Ndombélé, longtemps annoncé proche du PSG. L’ex-international tricolore (25 ans) est prêté par Tottenham. Il retrouve un club où il n’a passé qu’une seule mais fantastique saison en 2018-19, suite de laquelle il fut vendu pour 60 M€ aux Spurs. Véritable box-to-box, Ndombélé peut-il retrouver son meilleur niveau à l’OL ? À côté, Romain Faivre (23 ans) a été acheté pour 14 M€. Une progression logique pour l’ailier star de Brest, ancien international espoirs français.

À VOIR AUSSI – Le meilleur de Tanguy Ndombélé à Tottenham

Bordeaux a fait le ménage

On ne sait pas si Vladimir Petkovic finira la saison sur le banc. Mais il a maintenant de meilleurs outils pour faire rouler les Girondins. Le club au scapulaire a d’abord purgé son effectif : Otavio et Josh Maja ont été prêtés, Samuel Kalu vendu à Watford et Laurent Koscielny a rompu son contrat. En renforts, et avec un porte-monnaie vide, Bordeaux s’est fait prêter Josuha Guilavogui par Wolfsburg. C’est sa recrue phare : un milieu défensif confirmé qui viendra soulager la pire défense de Ligue 1 (53 buts encaissés en 22 matches). À ses côtés, l’Ukrainien Danylo Ignatenko (24 ans) du Shaktar Donetsk. Et en défense, c’est Marcelo, tout juste libéré par Lyon, qui vient apporter son expérience (34 ans). Si son déclin semblait flagrant à l’OL qui l’avait relégué avec la réserve, son physique pourrait apporter sur coups de pied arrêtés, et ainsi pallier à l’un des maux des Girondins. Sa mentalité, remise en question sur les bords du Rhône, sera peut-être rafraîchie par une opération commando.

Saint-Étienne se donne de l’espoir

Situation similaire à celle de Bordeaux : un club historique en perdition et pas un centime à dépenser cet hiver. En négociant le prêt de Paul Bernardoni d’Angers, Saint-Étienne s’est assuré un gardien largement à la hauteur d’une lute pour le maintien, alors que le titulaire Étienne Green est blessé. En défense, l’ancien Rennais Joris Gnagnon (25 ans) et l’ex-vedette de Manchester City Eliaquim Mangala (30 ans) arrivent libre. Ils ont tous deux passé les six derniers mois sans club. Les doutes sur leur niveau actuel sont légitimes. Mais, à l’image de l’équipe, lanterne rouge de Ligue 1, et de son entraîneur Pascal Dupraz, le terme “opération commando” est là aussi de mise, avec l’aspect revanchard en guise d’essence dans le moteur.

En attaque, les premières sorties stéphanoises de Sada Thioub, lui aussi prêté par Angers, ne sont que peu encourageantes. L’avant-centre Enzo Crivelli (26 ans), prêté par Basaksehir en Turquie, peut-il nourrir de plus grands espoirs ? Avec 2 buts en 36 matches de championnat la saison dernière, on comprend que ce n’était pas le premier choix des Verts à ce poste. Mais au moins, c’est un choix de plus pour Pascal Dupraz, comme l’ex-international malien Bakary Sako (33 ans).

À VOIR AUSSI – L’arrivée d’Enzo Crivelli à l’AS Saint-Étienne

Les perdants

Lille perd deux titulaires au mercato

Le départ de Jonathan Ikoné a été bouclé avant même le mois de janvier. Certes, l’international français (23 ans), recruté pour 14 M€ par la Fiorentina, était souvent branché sur courant alternatif. Il n’en reste pas moins une vraie perte, confirmée par ses deux passes décisives contre Wolfsburg le 8 décembre dernier (1-3) pour envoyer le LOSC en 8es de finale de Ligue des champions. Son remplaçant ? Edon Zhegrova, international kosovar de 22 ans, acheté pour 7 M€ au FC Bâle. Avec un LOSC 10e de Ligue 1, il n’aura pas le temps de s’acclimater pour faire oublier Ikoné. En complément, les Dogues ont tenté le pari Hatem Ben Arfa, 34 ans et six mois sans club après un exercice 2020-21 sans saveur à Bordeaux. Depuis 2016 et sa saison d’orfèvre à Nice, Ben Arfa se cherche. Des éclairs de génie sont encore possibles, mais les garanties sont inexistants.

À l’au revoir d’Ikoné, il faut ajouter celui de Reinildo. Le LOSC a tout fait pour conserver son latéral gauche de 28 ans, en fin de contrat, mais il partira bien à l’Atlético de Madrid dès cet hiver. Le Suédois Gabriel Gudmundsson (22 ans) va donc devoir hausser son niveau car promis à la place de titulaire. Enfin, le milieu offensif Yuzuf Yazici (24 ans), irrégulier au possible, a été prêté au Spartak Moscou. À l’heure du bilan, Lille ne semble pas ressortir plus fort de ce mercato hivernal.

Le PSG ne sait toujours pas vendre

Layvin Kurzawa cette saison, c’est 9 minutes jouées lors du Trophée des champions contre Lille, le 1er août dernier (0-1). Depuis, plus rien. C’est peu dire que le latéral gauche et ancien Bleu est indésirable. Mais aucune rumeur (Bordeaux, Lyon, Barcelone, West Ham…) ne s’est concrétisée. D’après RMC Sport , il restera au PSG, où son contrat court jusqu’en 2024. Il n’ira même pas en Turquie, où le mercato dure une semaine de plus. Il aurait d’ailleurs repoussé une approche de Galatasaray. Même topo pour Mauro Icardi : l’avant-centre aux 5 buts en 24 matches cette saison est une âme en peine à Paris. Le Barça ne l’a jamais vraiment regardé, et la Juventus a préféré casser sa tirelire pour Dusan Vlahovic. Son contrat n’expire la aussi qu’en 2024.

Le PSG s’est donc contenté de prêter le milieu brésilien Rafinha à la Real Sociedad, et son 3e gardien Sergio Rico à Majorque. Voilà qui ne va pas ravir la DNCG, le gendarme financier du football français, dont le PSG a pris l’habitude d’esquiver les remontrances. Le leader de Ligue 1 n’a pas non plus progressé dans le dossier Kylian Mbappé, toujours en fin de contrat, et a échoué dans le prêt de Tanguy Ndombélé. Il s’est au moins retenu de craquer sur le gong pour Ousmane Dembélé, qui avait tout de la fausse bonne idée.

.

Leave a Comment

Your email address will not be published.