Gaël Monfils chute aux portes des demi-finales face à Matteo Berrettini

Gaël Monfils chute aux portes des demi-finales face à Matteo Berrettini

Matteo Berrettini a mis un terme au beau parcours australien de Gaël Monfils, lors de l’ultime rencontre de la session de nuit sur la Rod Laver Arena, mardi 25 janvier. L’Italien s’est qualifié dans la douleur pour les demi-finales de l’Open d’Australie en battant le Français, vaillant mais incapable de tenir le rythme dans la cinquième manche (6-4, 6-4, 3-6 , 3-6, 6-2) en 3h50 de jeu.

S’appuyant sur un solide service et un puissant coup droit, Berrettini an empoché la première manche sans réelle difficulté, en 37 minutes de jeu et en ne commettant que cinq fautes directes. Malgré une belle bataille dans la seconde manche, notamment lors du quatrième jeu qui s’est conclu en faveur de Berrettini après dix égalités et 20 minutes de combat, le numéro 7 mondial a breaké pour mener 4-3, avant de mener rien quelques minutes plus tard.

Mais le Français a eu un sursaut d’orgueil dans la troisième manche. Dos au mur, Gaël Monfils, jusqu’ici trop dans le contrôle de ses frappes, a réussi à se relâcher pour réaliser son premier break du match. Il ainsi saisi l’occasion offerte par l’Italien, un peu moins fringant physiquement et plus fébrile sur son service, pour arracher ce set. Crispé, Berrettini a lâché ensuite la quatrième manche au Français, plus créatif et à l’initiative, savourant une pointe de réussite retrouvée.

Mais, comme souvent, le cinquième set s’est révélé surprenant. Après une pause de plusieurs minutes, Berrettini est revenu sur le court et a retrouvé son intensité, et a déroulé son jeu pour mener 4-0, avant d’empocher l’ultime manche 6-2. Avant ce match, Matteo Berrettini avait mené à 24 reprises 2 sets à 0, et n’avait jamais perdu le match ensuite. Une statistique qu’il a de nouveau confirmée.

Pour la huitième fois de sa carrière, le Français a poussé son adversaire aux cinq sets après avoir été mené deux manches à zéro. Pour la cinquième fois, il a dû finalement s’incliner.

De plus, Berrettini reste invancu face à Monfils. L’Italien avait remporté leurs deux précédents duels, à l’US Open 2019 en quart de finale et à l’ATP Cup en 2021 lors des phases de groupe.

Matteo Berrettini disputait son quatrième quart de finale consécutif en Grand Chelem, une performance réussie par seulement six autres joueurs en activité ont avant lui : Roger Federer, Novak Djokovic, Rafael Nadal, Andy Murray, Stan Wawrinka.

Grâce à ce succès, il se qualifie pour la troisième demi-finale en Grand Chelem de sa carrière. Il rejoint ainsi son compatriote Adriano Panatta, deux fois demi-finaliste à Roland-Garros en 1973 et 1975 et vainqueur en 1976 Porte d’Auteuil.

Il devient égallement le premier italien à se hisser en demi-finale de l’Open d’Australie. Pour accéder à sa deuxième finale en Majeur, après celle perdue à Wimbledon contre Novak Djokovic en 2021, Berrettini devra surmonter la montagne Nadal. L’Espagnol s’est qualifié en cinq sets face au Canadien Denis Shapovalov.

Leave a Comment

Your email address will not be published.