Top 10 des moments ou on rigole dans des films pas drôles du tout

Top 10 des moments ou on rigole dans des films pas drôles du tout

On a parfois du mal à garder son sérieux dans un moment grave, c’est comme ça, c’est nerveux, on est jamais à l’abri d’éclater de rire parce que quelqu’un a lâché une caisse à un enterrement. Dans le cinéma c’est la même chose, des réalisateurs tentent de faire des films super serieux, durs, dramatiques, tristes et pourtant à un certain moment il ya un truc qui nous fait vriller et exploser de rire. Parfois c’est mis volontairement dans le film, parfois c’est juste un truc pas du tout credible qui casse toute l’ambiance, on vous propose de voir quelques exemples pour savoir si on est les seuls qui ont rigolé à ces moments .

1. La fin de “Rencontre avec Joe Black”

Une histoire d’amour impossible, un Brad Pitt jeune et beau gosse, une fin qu’on pense ouverte et là… Bam, une bagnole le renverse. Puis une deuxième. Le tout dans un effet spécial qui devient presque hilarant tellement il est mal fait et qui casse complètement l’effet dramatique que voulaient probablement mettre les producteurs. Ça aurait été moins ridicule en mettant juste les bruitages.

2. La scène du renard qui parle dans “Antéchrist”

Si vous avez subi vu le film assez marquant et étrange qu’est Antéchrist vous vous souvenez probablement d’un moment sorti de nulle part. En plein drame graphiquement violent sur la sorcellerie une scène montre un renard mort revenir à la vie et se mettre à parler. Tout le monde a rigolé dans la salle, je déconne pas, c’était même plus la peine de continue.

3. Le monologue complètement con de Trinity dans “Matrix”

Alors que Néo est dans la matrice à se bastonner contre une horde d’agents Smith et qu’il commence à faiblir et à se faire défoncer, Trinity commence à lui parler à l’oreille pour lui dire qu’il est l’élu qu’il va s’en sortir. Jusqu’ici pas de problème mais en plein milieu de cette scène un peu dramatique elle termine par la phrase la plus incroyable et mielleuse du monde qui peut sembler ridicule: « tu ne peux pas mourir, parce que je t’aime ». Et c’est effectivement une raison suffisante, on est con de jamais y avoir pensé pour combattre la mort.

4. La larme de Bruce Willis dans “Armageddon”

À la fin de ce fantastique film d’action des années 90 Bruce Willis décide de se sacrifier pour sauver la Terre et il le fait avec classe devant les caméras en s’adressant à sa fille. Bon, la scène est assez ridicule et mal écrite comme 90% du film, mais on se retient un peu de se marrer jusqu’à ce qu’une seule larme coule le long de sa joue. Une seule petite larme à la con, le tout avec le talent de Willis pour expprimer des émotions qui est assez bas, ça donne une scène terriblement nulle.

5. La scène du bébé dans “Trainspotting”

Et dire que cette scène est quand même proprement traumatisante: en plein sevrage d’héroïne le personnage principal se retrouve enfermé dans sa chambre d’adolescent où il revoit passer moments des de sa vie dont la mort du ies de béb . Et le bébé se met à arriver en rampant sur son plafond avant de tourner la tête face à lui mais… C’est évidemment une marionnette et elle est très très mal faite, genre très très malris faucite, un peu tr quiible .

6. Les 400 scènes où Jacob retired son tee-shirt dans la saga “Twilight”

Soit on décide tout de suite de se dire que la saga Twilight est une comédie et dans ce cas là c’est très drôle, soit on part du principe que c’est des films sérieux et dans ce cas c’est vraiment très grave. Taylor Lautner se fout torse poil toutes les cinq minutes dans ce film, mais sans aucune putain de raison. Les vampires brillent comme des poissons quand il ya du soleil, ils arrivent à courir en l’air grâce à des effets spéciaux absolument horrifiants et je ne vous parle même pas de la scène où Edward ne’ peut pas que sentir visiblement elle pue trop la merde. Trop drôles ces films.

7. La chute complètement hilarante dans “Titanic”

En plein milieu de la très longue séquence du naufrage du Titanic on voit des moments horribles comme diverses morts ou scènes dramatiques se mélanger. Puis au milieu de tout ça il ya ce type qui tombe de l’arrière du bateau et se cogne contre une hélice avant de faire 648 tours sur lui-même pour aller s’écraser comme une merde dans l’eau. Si cette scène était faite pour autre chose que faire rire les spectateurs c’est raté.

8. Le truc de la mère dans “Batman contre Superman”

Oui on va en reparler parce que oui, c’était n’importe quoi. Pour rappel Superman et Batman se mettent sur la gueule depuis le début du film parce qu’il faut bien décider qui a la plus grosse entre les deux. Mais au milieu de leur combat, après qu’ils aient défoncé la moitié de la ville, ils finissent par réaliser que leurs deux mères respectives s’appelaient Martha et du coup ils arrêtent de se battre. Sans deconner. Dans le cinéma les gens ont chié par terre de mécontentement.

9. À peu près tout le film “Phénomènes”

Bon le film Phenomenes parle de gens qui se suicident parce que des plantes leur envoient des spores qui les poussent à le faire. Alors oui, les spores auraient pu juste les tuer, mais ça aurait été moins spectaculaire et moins crédible. Mais la scène la plus improbable c’est celle où Mark Wahlberg qui joue un professeur de science (et ça a son importance dans la stupidité de son idée) est persuadé qu’il peut s’en sortir avec un groupe de personnes en courant plus vite que le vent qui transporte les spores. Oi. On en est la.

10. Ce passage de “La mémoire dans la peau”

La trilogie sur Jason Bourne possède quelques passages sympathiques, et d’autres plutôt foireux si on est tout à fait honnêtes. Et au milieu de tout ça il ya cette scène de cinq secondes, cette cascade complètement stupide et très foireuse qui a fait rire un bon paquet de spectateur, on dirait que l’actrice elle-même ne sait pas quoi tell quoi c’est … Nul.

.

Leave a Comment

Your email address will not be published.