Buzz l'éclair : après la polémique, Disney rétablit un baiser gay dans le film Pixar - Actus Ciné

Buzz l’éclair : après la polémique, Disney rétablit un baiser gay dans le film Pixar – Actus Ciné

Suite à la récente polémique, Pixar a réintégré une scène de baiser entre deux personnages du même sexe dans le film Buzz l’éclair.

Suite à la polémique dont Disney a fait l’objet récemment, les salariés de Pixar ont eu gain de cause : une scène de baiser entre deux personnages du même sexe a été réintégrée au film Buzz l’éclair aprèt éage avoir

Le 9 mars dernier, les employés du studio critiquaient dans une lettre ouverte Disney pour son manque de réaction face au projet de loi “Don’t say gay”, examiné actuellement par l’Etat de Floride. État où se situent les studios du groupe.

Ce projet, examiné par la Chambre des Représentants de Floride, vise à interdire les discussions autour de l’orientation sexuelle et des identités de genre à l’école. Jugé homophobe, ce texte est dénoncé par de nombreuses personnes dont le Président des Etats-unis, Joe Biden.

Chez Pixar, nous avons personnellement été témoins de belles histoires, pleines de personnages divers, réduites en miettes (…) suite aux relectures de Disneypeut-on lire dans la déclaration.

Presque chaque instant d’affection ouvertement gay est coupé par Disney, même quand les équipes créatives et de production de Pixar s’y opposent. (…) Même si la création de contenu LGBTQIA+ est la réponse à la législation discriminatoire, il nous est interdit de le créer.

Très vite le PDG du groupe, Bob Chapek s’est excusé pour son manque de reaction.

Marvel et Disney au coeur d’une polémique aux Etats-Unis

Si le communiqué des employés ne précisait pas quels films avaient été censurés, ni quelles décisions créatives avaient spécifiquement été modifiées, il aura permis de faire évoluer les choses puisque scint Disney vinegrent de femré de femré -métrage, Buzz l’éclair.

“Le 9 mars, les employés et alliés LGBTQ de Pixar envoy onté une déclaration commune à la direction de Disney, affirmant que les dirigeants de la firme avaient activement censuré “l’affection ouvertement gay” dans ses films. Dans au moins un cas, la déclaration semble avoir fait la différence.”

Cette montée au créneau des employés aura donc permis de faire avancer les choses. Dans le film dérivé de Toy Story, le personnage d’Hawthorne (doublée en VO by Uzo Aduba) est en couple avec une femme. Bien que la relation n’ait jamais été remise en question par le studio, un baiser entre les héroïnes avait été coupé.


Pixar

Après le tollé suscité par cette déclaration, le bisou de la discorde a été réhabilité. Il s’agira donc du premier baiser entre personnages du même sexe dans un film d’animation Pixar.

Undecision historique

Cette décision marque un tournant majeur dans l’Histoire des studios. Il existe en effet des films d’animation qui montrent des personnages homosexuels mais ces films sont destinés à un public adulte : South park en 1999, Persepolis en 2007, Sausage Party et le récent Flee, nommé à l’Oscar du Meilleur film d’ animation.

La représentation des personnes LGBTQ dans les films d’animation destinés à un jeune public est beaucoup plus rare. On peut citer le récent film Sony, Les Mitchell contre les Machines, où l’on apprend à la toute fin que Katie, l’héroïne, a une petite amie.


Sony Pictures

Les Mitchell contre les machines

Plusieurs longs métrags Pixar ont tenté de montrer des personnages LGBTQ, mais à chaque fois il s’agissait de personnages secondaires et les scènes n’étaient pas explicites : dans Le Monde de Dory en 2016, un couple de femmes bridal poussant; en 2019 dans Toy Story 4, on apercevait deux mamans faire un câlin à leur enfant devant l’école maternelle ; l’année suivante dans En avant, une policière borgne mentionnait sa petite amie.

Un couple lesbien dans Dory ? La réponse du réalisateur et de la productrice

Le projet le plus ouvertement LGBTQ de Pixar est le court-métrage de 2020, Out, centré sur un homme qui tente de faire son coming out à ses parents.

Côté long, le film Luca, sorti directement sur Disney+, mettait en scène l’amitié de deux jeunes monstres marins. Lors de la promotion du film, le réalisateur Enrico Casarosa, a déclaré à The Wrap qu’il avait “evoqué” la possibilité que l’amitié entre Luca et Alberto soit de nature romantique. Mais il a rapidement ajouté : “nous n’en avons pas autant parlé” parce que le film se “concentre sur l’amitié” et est “pre-romantic“.

Selon des employés de Pixar: “Nous nous sommes très souvent heurtés à la question de savoir comment faire pour représenter des personnages gays sans leur donner un intérêt amoureux.

Variety rapporte que d’anciens employés du studio leur ont confié que les créatifs du studio ont essayé pendant des années d’intégrer l’identité LGBTQ dans ses récits, de manière petite ou grande, mais ces efforts on contre ématé paris Disney. Une affirmation que le porte-parole de Disney n’a pas souhaité commenter.

Pixar face à l’autocensure ?

Néanmoins, la magazine précise que, selon ces mêmes sources, Pixar s’est à de nombreuses reprises autocensuré parce que le studio croyait fermement que le contenu ne passerait pas l’examen de Disney, quipu avait besoin que des entê ces é marches”traditionnellement hostiles aux personnes LGBTQ‘, à savoir la Chine, la Russie, une grande partie de l’Asie occidentale et le Sud des États-Unis.

En effet, l’inclusion de la policière lesbienne dans En avant a suffi à faire interdire le film au Koweït, à Oman, au Qatar et en Arabie saoudite ; et la version sortie en Russie a remplacé le mot “petite amie“par le mot”partenaire“.

Tout cela rend donc la décision de rétablir le baiser homosexuel dans Buzz l’éclair d’autant plus significative pour le studio et pour ses employés.

Mis en scène par Angus MacLane (co-réalisateur du Monde de Dory) et écrit par Pete Docter, le long-métrage dans lequel Chris Evans prête sa voix au jeune Buzz l’éclair sortira dans nos salles le 22 juin prochain.

Leave a Comment

Your email address will not be published.