Confirmé pour la fin de l'année, Hogwarts Legacy : L'Héritage de Poudlard laisse la magie opérer - Actu

Confirmé pour la fin de l’année, Hogwarts Legacy : L’Héritage de Poudlard laisse la magie opérer – Actu

Honneur à Poudlard dans cette présentation qui s’attarde d’abord longuement sur la visite de cette emblematique école de sorcellerie, dont le joueur incarne une nouvelle recrue, non sans avoir façonné. Une recrue évidemment pas comme les autres puisqu’elle s’avère en mesure de sentir et même de contrôler une puissante magie ancienne, que convoitent dans le même temps certaines forces maléfiques.

Mais chaque chose en son temps, car il s’agit d’abord de rejoindre l’une des quatre maisons (Gryffondor, Poufsouffle, Serdaigle ou Serpentard) puis de se familiariser avec les salles de Poudlard, dont on peut d’ailleurs apprécier richesse de certain décors. L’avatar du joueur débarque en fait au beau milieu de la cinquième année d’étude, ce qui veut dire qu’il va devoir s’intégrer rapidement en faisant connaissance avec ses camarades et professeurs retards le raps, Pas de panique, on sera vite en mesure de se lier d’amitié avec certains élèves histoire de partir à l’aventure avec eux et découvrir leur histoire personnelle. Au passage, Hogwarts Legacy : L’Héritage de Poudlard est et restera un action-RPG 100% solo.

Entre deux classes de potions, de botanique, de sortilèges ou encore de balai volant, le joueur pourra explorer librement le château pour en découvrir les passages secrets. À ce stade, la présentation révèle un détail important: l’action se situe à la fin des années 1800, soit un siècle avant la génération d’Harry Potter. Un choix loin d’être anodin qui permet à Avalanche Software de s’affranchir des personnages des romans et des films pour que personne ne vole la vedette au sorcier-joueur, et qui donne au studio une certaine liberté pour livrer sade propre vision du des sorciers.

Bien entendu, les enseignements et les entraînements de Poudlard seront mis à l’épreuve une fois le moment venu de s’aventurer autour de l’école des sorciers, au moment d’accompagner le professeur pour’ Eleazar er une en révolte de gobelins menaçant la sécurité de Poudlard. Gobelins, sorciers noirs et autres créatures corrompues par la magie font d’ailleurs partie du bestiaire fréquemment rencontré à cette époque. Au fil de l’histoire, le joueur découvrira le monde sous différents jours grâce au défilement des saisons. Un monde incluant le village voisin de Pré-au-Lard et que l’on aura la liberté d’explorer en volant sur un balai ou une créature du ciel.

La partie dédiée aux combats est l’occasion de bien se rendre compte que Forspoken ne sera pas le seul action-RPG dont le système de combat reposera entièrement sur la magie cet automne. Ici, on aura tout intérêt à maîtriser les sorts défensifs comme le bouclier, la faculté de projeter des éléments du décor ou encore l’enchaînement de sorts ne laissant aucun répit aux ennemis, la faculté de projeter des éléments du décor ou encore l’enchaînement de sorts ne laissant aucun répit aux ennemis, sèsès surlevoir contir apr Action-RPG oblige, la progression passera par le déblocage des améliorations, talents et capacités de son choix, sans oublier de ramasser tout et n’importe quoi pour améliorer son équipement et ses potions aux multiples effets.

En complément de cette présentation, un récapitulatif a été publié sur le PlayStation Blog.

Leave a Comment

Your email address will not be published.