MotoGP LIVE Indonésie FP1 : Pol Espargaro maintient le cap !

MotoGP LIVE Indonésie FP1 : Pol Espargaro maintient le cap !

Pour composer la soupe sans doute épicée du Grand Prix MotoGP d’Indonésie sur le circuit de Mandalika, versez dans un chaudron neuf une bonne quantité de Ducati, élevées au statut d’épouvantails depuis part la deuqueison premier 2021 au Qatar grâce à Enea Bastianini sur une GP21, même si l’équipe officielle dotée de GP22 ya connu une Bérézina humano-technique pour Francesco Bagnaia et Jack Miller.

Rajoutez-y une demi-portion de Honda, dont le team factory semble en passe de se transformer en hydre à deux têtes grâce aux progrès de la RC213V, contrairement aux années passées ou seul Marc Marquez était à même de domestiquer la bête sauvage: au Qatar, Pol Espargaro a mené plus de tours en une seule course qu’il ne l’avait jamais fait auparavant et s’est montré le plus rapide lors du test sur l’île de Lombok !

Plongez-y une surprenante KTM, figée et timide lors de la pré-saison mais bien présente aux avant-postes emmenée par Brad Binder au Qatar. Versez-y égallement une demi-ration d’Aprilia, en l’occurrence celle d’Alex Espargaro4e à Losail après la course la plus proche du vainqueur que l’usine de Noale ait jamais réalisée.

Même s’ils se sont pour le moment révélés des éléments moins relevés au niveau du goût, on n’oubliera pas de mélanger le tout avec deux Suzuki GSX-RR et un quart de Yamaha YZR-M1dernières titrées en date avec Joan Mir et Fabio Quartararodonc ingrédients incontournables d’une bonne recette, d’autant que les 21 premiers de la troisième journée du Test à Mandalika étaient séparés par seulement huit dixièmes et demi !

Enfin, saupoudrez le tout d’une pincée d’asphalte resurfacé, de pneus Michelin à la carcasse non inutilisée lors du testd’une météo toujours très incertaine dans ces contrées orientales et d’une température de piste dépassant les 70° l’après-midi, puis continuez à faire chauffer à feu doux jusqu’à dimanche 8 heures du matin pour découvrir quesi cé cé savepilurette exotiques; après la forte pluie matinale dont il reste maintenant comme trace des zones d’humidité sur l’asphalte hors trajectoire… et beaucoup de boue sur les Moto3 !

En attendant, avec 28° dans l’air et 34° au sol et le retour épisodique de gouttes de pluie, profitons de ces quelques moments de direct grâce au site officiel MotoGP.com au moment où les 24 pilotes se préparent dans l’incertitude pour cette première séance de 45 minutes :

Premier Grand Prix sur ce nouveau tracé oblige, les références se limitent pour le moment à :

MotoGP™ Indonesia

2022

Test 2022 1’31.060 Pol Espargaro (Voir ici)
FP1 1’33.499 Pol Espargaro (Voir ici)
FP2
FP3
FP4
Q1
Q2
Warm up
Course
Record

À l’extinction des feux rouges…Franco Morbidelli perpétue la tradition en s’élançant le premier devant Johann Zarco et Alex Rins alors que Marc Marquez préfère rester dans son box et observer les premiers ébats.

Au niveau pneumatique, certains sont en pneus pluie, d’autres en slicks, mais l’affichage ne fonctionne pas pour le moment. Toutefois, il semble que ceux qui sont partis en pneus pluie rentrent à leur box après un tour pour passer les slicks.

La première référence est inscrite par Johann Zarco en 1’44.994 à l’issue du premier tour lancé. Au passage suivant, Miguel Oliveira mène le bal en 1’42.301 en pneus pluie, avant de confier le commandement à Jack Miller en 1’40.460 en slicks.

Au bout de 10 minutes, Jack Miller est en 1’40.386 puis 1’38.827 alors que les pilotes Honda n’ont toujours pas pris la piste, ou seulement pour un tour : Marc Márquez, Pol Espargaro, Alex Márquez et Takaaki Nakagami.

Les pneus s’affichent enfin, au moment où Marc Marquez enfile son casque…

Au bout d’un quart d’heure, plus personne n’est en pneus pluie, alors que Fabio Quartararo réalise 1’38.751…

On est encore très loin des temps des essais et Miguel Oliveira, cette fois en slicks, inscrit 1’37.978 en haut du tableau. Dans la foulée, Maverick Vinales améliore en 1’37.599 mais les secteurs continuent de s’allumer en rouge : Miguel Oliveira reprend son bien en 1’36.435 puis passe le relais Marc Marquez en 1’35.958 qui n’en est qu’à son quatrième tour lancé !

Un peu après la mi séance, Johann Zarco s’empare du leadership en 1’35.681 puis améliore en 1’35.288 et 1’35.046.

Marc Marquez revient à la charge en 1’34.987, précédant Johann Zarco, Pol Espargaro, Franco Morbidelli, Maverick Vinales, Brad Binder, Miguel Oliveira, Fabio Quartararo, Joan Mir, Alex Márquez, Takaaki Nakagami, Luca Marini, Aleix Espargaro, Marco Bezzecchi, Remy Gardner, Francesco Bagernaia, Jack , Alex Rins, Fabio Di Giannantonio, Darryn Binder, Andrea Dovizioso, Enea Bastianini et Jorge Martin avant le rush final.

Au moment o quasiment tous les pilotes s’arrêtent dans leur box pour préparer l’emballage final, Pol Espargaro réalise 1’34.476, toujours avec la combinaison tendre avant / médium arrière choisie à l’unanimité par les pilots.

Parmi les hommes de tête, personne ne semble vraiment pressé d’aller taquiner le chrono, sauf Miguel Oliveira qui remonte à la cinquième position, tandis que les pilotes Yamaha Franco Morbidelli et Andrea Dovizioso sont les premiers à utiliser un pneu arrière tendre.

À six minutes du drapeau à damier, Marc Marquez se positionne juste derrière son équipier alors que Jack Miller place sa Ducati en troisième position, devant celle de Johann Zarco. Miguel Oliveira s’intercale entre les deux, mais c’est bien le pneu tendre de Franco Morbidelli qui fait la différence, celui-ci s’emparant du commandement en 1’33.881 alors que Andrea Dovizioso bondit à la cinquième place.

Curieusement, personne d’autre n’essaie le pneu tendre et, au contraire, Fabio Quartararo teste pour la première fois un pneu dur à l’avant, ce qui lui permet de remonter à la cinquième position provisoire.

Il reste moins d’une minute quand Brad Binder place sa KTM RC16 en deuxième position, juste avant d’être surpassé par Alex Espargaro puis son frère Pol.

Marc Marquez claque alors un 133578 mais c’est finalement Miguel Oliveira qui semble avoir le dernier mot en 1’33.543 ! Ou presque, puisque in extremis Pol Espargaro realise 1’33.499 !

Résultats de la FP1 du Grand Prix d’Indonésie MotoGP sur le circuit de Mandalika :

Crédit class : MotoGP.com

Leave a Comment

Your email address will not be published.