Le gros coup des Lyonnais au courage!  - Débrief et NOTES des joueurs (OL 1-1 Porto) - Football

Le gros coup des Lyonnais au courage! – Débrief et NOTES des joueurs (OL 1-1 Porto) – Football

Dominé en deuxième période, l’Olympique Lyonnais a tenu le match nul contre le FC Porto (1-1) en 8e de finale retour de l’Europa League. Grâce au succès à l’aller (0-1), le club rhodanien se qualifie pour les quarts de finale!

Le gros coup des Lyonnais au courage!  - Débrief et NOTES des joueurs (OL 1-1 Porto)

Moussa Dembélé s’est arraché pour inscrire le seul but de l’OL.

Compte tenu du statut de son adversaire, on peut parler d’un exploit pour l’Olympique Lyonnais ! Le pensionnaire de Ligue 1 a obtenu le match nul contre le FC Porto (1-1).

Un résultat qui, après la victoire au Portugal à l’aller (0-1), suffit pour atteindre les quarts de finale de l’Europa League.

Dubois très en vue

Mais il aura fallu s’arracher pour décrocher ce billet. Mangé dans l’intensité par le Stade Rennais (défaite 4-2) dimanche, l’OL ne reproduisait pas la même erreur. Les Gones entamaient la partie avec le bon état d’esprit et la justesse technique nécessaire pour peu à peu s’approcher de la cage adverse.

Et c’est sur une magnifique ouverture de Dubois que Dembélé (1-0, 13e) ouvrait le score ! Un avantage mérité pour les Gones qui auraient pu se mettre à l’abri si Dembélé avait réussi à cadrer sa tête, après un nouveau center de Dubois. Jusqu’ici, les Portugais ne s’étaient pas montrés menaçants. Mais les visiteurs réagissaient, notamment grâce à quelques pertes de balle lyonnaises. Et sur leur première véritable occasion, l’ailier Pepê (1-1, 27e) égalisait d’une superbe reprise de volée dans la lucarne !

Les Lyonnais ont souffert !

L’égalisation n’était pas volée pour les Dragons qui terminaient mieux ce premier acte. Et qui allaient emballer la suite de la partie. Le match ressemblait presque à une attaque-défense tant Porto prenait le dessus. Pourtant, les hommes de Sergio Conceição ne mettaient pas Lopes en danger. Ce sont même les Lyonnais Dembélé et Aouar qui sollicitaient le gardien Costa.

Il faut quand même reconnaître que le Groupama Stadium, face à la pression des Portugais, se faisait deux grosses frayeurs. La première sur la reprise du défenseur central Pepe qui frôlait le poteau ! Puis l’autre lorsque Vitinha, de manière inexplicable, ratait son contrôle seul devant Lopes ! L’OL ne s’en plaindra pas et valide ainsi sa qualification dans la douleur !

La note du match: 7/10

En termes d’intensité et de suspense, les deux équipes nous ont offered un vrai match de coupe d’Europe. Des occasions et surtout un but magnifique ont anime la première période, avant un deuxième acte sous haute tension mais plus tranquille pour les gardiens.

not buts :

– Entouré par trois adversaires, le latéral droit Dubois parvient à se diriger vers l’axe et à lancer Dembélé en profondeur avec un magnifique extérieur du pied ! Au duel avec Mbemba, l’attaquant de l’OL frappe en taclant et croise suffisamment son ballon pour tromper le gardien Costa (1-0, 13e).

– Sur une phase de contre, l’ailier Pepê décale Vieira sur la côté droit. Le milieu portugais center légèrement en retrait pour retrouver Pepê dont la superbe reprise croisée ne laisse aucune chance à Lopes! (1-1, 27e)

Les NOTES des joueurs

Maxifoot an attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L’homme du match : Thiago Mendes (8/10)

Parfois en grande difficulté à ce poste de défenseur central, le milieu de formation a rendu une excellente copie en charnière ! Le Brésilien a bien contenu l’attaquant Martinez et aé de nombreux intercept centers dangereux grâce à son placement. Sous la pression portugaise, il a fait preuve d’une sérénité bluffante.

LYON :

Anthony Lopes (5) : malgré la pression de Porto en deuxième période, le gardien de l’OL n’a que très peu été sollicité. Il est tout heureux de voir la reprise de Pepe passer juste à côté, ou d’assister assez miraculeusement au contrôle raté de Vitinha juste devant lui. Bien sûr, personne ne lui reprochera le missile de Pepê dans sa lucarne.

Léo Dubois (7): quelques heures après son absence dans la liste de Didier Deschamps, le capitaine des Gones était sans doute affecté. En tout cas, cela ne s’est absolument pas vu ! Au contraire, il a sûrement livré l’une de ses meilleures performances de la saison. En plus de sa magnifique passe décisive pour Dembélé, il a réussi de bons centers et bien contrôlé Galeno en première période. L’une de ses interventions a même été acclamée par un public qui avait plutôt tendance à le siffler ces derniers temps.

Thiago Mendes (8): voir commentaires ci-dessus.

Castello Lukeba (4) : longtemps complimenté cette saison, le jeune défenseur central vit une période plus compliquée. Il a certes réalisé de bonnes interventions devant Martinez. Mais ses pertes de balle ont parfois mis les Lyonnais en danger.

Emerson (4): tranquille et discrete avant la mi-temps, le latéral gauche a passé une deuxième période plus compliquée. La justesse des entrants portugais l’a davantage exposé. Il n’a réalisé qu’une seule véritable montée tranchante… interrompue par l’arbitre qui n’a pas laissé l’avantage.

Karl Toko Ekambi (6,5) : alors qu’il aurait pu obtenir un penalty, ou au moins un excellent coup franc en début de match, le Camerounais ne s’est pas frustré. Son envie de percuter et d’accélérer le jeu ont amené de l’intensité dans les attaques lyonnaises en première période. Avec plus d’espace après la pause, il a eu quelques situations très intéressantes. Mais par manque de solution ou par maladresse, il a mal terminé ses actions.

Tanguy Ndombélé (7) : sous la pression des Portugais, le milieu prêté par Tottenham a bien répondu. Son impact à la récupération a permis à l’OL de ne pas totalement prendre l’eau. Il a aussi réalisé quelques bonnes passes vers l’avant dont il a le secret, sans compter sa roulette réussie en fin de rencontre.

Maxence Caqueret (5) : à l’image de sa passe en profondeur pour Dubois, le Bleuet a réussi une très bonne première période, pleine d’autorité dans les duels. Mais il a eu du mal à suivre le rythme lorsque Porto an accéléré dans le deuxième acte, d’où les fautes commises.

Romain Faivre (4) : intéressant en première période, l’ancien Brestois a fait parler sa qualité technique et sa complicité avec Dubois. Il perd tout de même un ballon dangereux près de sa surface. Avant de disparaître après la pause. Remplacé à la 65e par Houssem Aouar (non noté), en colère contre Paqueta qui l’a privé d’une belle occasion en toute fin de match. Il avait auparavant tenté une frappe croisée, sortie par le gardien Costa.

Lucas Paqueta (6,5) : plein de determination, le Brésilien a longtemps manqué de réussite dans ses initiatives. Ses frappes et centers trouvaient souvent une jambe adverse. Mais il a peu à peu retrouvé de l’efficacité en deuxième période, à l’image de sa passe en profondeur pour Dembélé. A noter aussi de jolis gestes techniques réussis en fin de rencontre, même s’il rate une grosse occasion à la dernière seconde.

Moussa Dembélé (5,5) : peu trouvé par ses coéquipiers dans l’ensemble, l’attaquant français a quand même bénéficié de trois ballons de but. L’un a fini au fond des filets, le deuxième, une tête, n’était pas cadré, et son duel face à Costa a été remporté par le gardien. Remplacé à la 65e par Tino Kadewere (non noté)seullement auteur d’une frappe contrée en corner.

FC PORTO :

Diogo Costa (6) : battu par Dembélé sur leur premier duel, le gardien portugais se rattrape bien en deuxième période. Il neutralise l’attaquant idéalement lancé par Paqueta et se détend bien sur la tentative d’Aouar.

Bruno Costa (4) : loin d’être serein face à la percussion de Toko Ekambi, le latéral droit peut remercier son coéquipier Grujic pour le soutien. Victime d’une blessure musculaire et remplacé à la 56e par João Mario (non note), beaucoup plus tranchant dans ses montées mais moins présent défensivement. La preuve avec le petit pont infligé par Paqueta.

Pepe (6) : comme le prouve l’occasion de Dembélé en deuxième période, l’ancien cadre du Real Madrid n’a plus les jambes pour couvrir la profondeur. Mais il reste capable d’intercepter des ballons chauds comme l’ouverture qui aurait pu permettre à Paqueta de filer seul au but. Il ne passe pas loin d’un joli but mais sa reprise passe juste à côté.

Chancel Mbemba (3,5) : c’est à se demander comment un défenseur central de son gabarit peut autant subir les duels. Son coach Sergio Conceição va sans doute lui montrer le but de Dembélé qu’il accompagne gentiment jusqu’à sa frappe… Et ce n’est pas la seule action où l’avant-centre l’a dominé.

Zaidu Sanusi (3) : dans le camp lyonnais, ses qualités de contre-attaquant ont fait des dégâts. Mais sur le plan défensif, le latéral gauche a eu tout faux. Il a d’abord souffert face à la technique de Faivre. Mais surtout, son placement remet Dembélé en jeu sur l’action du but. Sergio Conceição n’a pas du tout apprécié !

Marko Grujic (7) : à l’aise techniquement, le grand milieu de terrain a aussi utilisé son gros volume de jeu à la récupération. Il ressemblait presque à un 5e défenseur tant il a aidé son arrière-garde. Il peut tout de même s’estimer heureux de ne pas avoir concédé un penalty sur Toko Ekambi en première période. Remplacé à la 79e par Vitinha (non note)qui rate son contrôle devant Lopes en toute fin de match !

Stephen Eustáquio (4) : pour son tacle très dangereux sur Faivre, le milieu de terrain aurait peut-être mérité plus qu’un simple carton jaune dès la 18e minute. Il reste finalement sur le terrain et rate sa reprise sur un bon center au deuxième poteau. Remplacé à la 57e par Mateus Uribe (non noté)dont les bons choix et le jeu vertical ont accentué la pression mise par Porto dans la dernière demi-heure.

Pepê (7): quelle reprise de volée! Sans doute l’un des plus beaux buts de la C3 cette saison. Et l’ailier brésilien ne s’est pas contenté de ce geste parfait. Sa finesse technique et sa vivacité ont posé problème à la défense lyonnaise, surtout lorsqu’il partait de son côté droit pour repiquer vers l’axe.

Fabio Vieira (7,5) : passeur décisif pour Pepê, le milieu portugais a été insaisissable ! Ses coéquipiers parvenaient à le trouver facilement entre les lignes. Beaucoup d’actions de Porto passaient donc par ses pieds. Heureusement pour l’OL, il a parfois manqué de précision sur certain transmissions.

Galeno (5,5) : longtemps neutralisé par Dubois et Caqueret, l’ailier gauche a passé une première période difficile. Mais il a retrouvé toute sa percussion au retour des vestiaires, calmant ainsi les velléités offensives de l’international français. Remplacé à la 74e par Evanilson (non note).

Toni Martínez (3) : bien pris par la charnière centrale de l’OL, l’avant-centre de Porto a eu beaucoup de mal à exister. Même lorsqu’il est parvenu à échapper à ses gardes du corps, c’est Dubois qui est intervenu in extremis pour l’empêcher de frapper. Remplacé à la 75e par Mehdi Taremi (non-note).

+ Retrouvez les résultats et le classement de Ligue Europa sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match? Réagissez dans la zone de “commentaires” ci-dessous !

LYON 1-1 FC PORTO (mi-tps: 1-1) – LIGUE EUROPA – 1/8e de finale
Stade : Groupama Stadium, Lyon – Arbitre : Ovidiu Hategan, Romania

But : M. Dembélé (13e) pour LYON – Pepê (27e) pour FC PORTO
Avertissements : L. Dubois (60e), M. Caqueret (83e)pour LYON – Stephen Eustáquio (18e), Sérgio Conceição (61e), Evanilson (82e)pour FC PORTO

LYON : Anthony LopesThiago Mendes, C. LukebaL. Dubois, EmersonM. Caqueret, T. NdombèléLucas PaquetáR. Faivre (H. Aouar, 65e), K. Toko EkambiM. Dembélé (T. Kadewere, 66e)

FC PORTO : Diogo CostaC. Mbemba, PepeBruno Costa (João Mário, 57e), Z. SanusiFabio Vieira, M. Grujic (Vitinha, 79e), Stephen Eustáquio (M. Uribe, 57e)Pepê, Toni Martínez (M. Taremi, 75e), Galeno (Evanilson, 75e)

Dembélé a concrétisé la domination de l’OL (1-0, 13e)

La superbe reprise de Pepê ! (1-1, 27e)

Caqueret a été plus en difficulté en deuxième période

Passeur décisif, Dubois a répondu aux critiques

.

Leave a Comment

Your email address will not be published.