Ryan Coogler, le réalisateur de "Black Panther", interpellé par erreur dans une banque

Ryan Coogler, le réalisateur de “Black Panther”, interpellé par erreur dans une banque

Une guichetière an appelé la police lorsque le cinéaste s’est présenté pour retirer une grosse somme d’argent. Il a été menotté et escorté avant que les policiers ne réalisent la méprise.

Le cinéaste américain Ryan Coogler, réalisateur du blockbuster Black Panther, s’est retrouvé menotté par la police dans une banque d’Atlanta le 7 janvier dernier, après avoir été signalé par erreur par une guichetière. L’incident, rapporté cette semaine par les médias américains, intervient deux ans après la résurgence du mouvement Black Lives Matter, qui dénonçait les violences de la police américaine envers la communauté noire.

Comme le montre la vidéo de l’interpellation, réalisée par la police et relayée par Associated Press, le réalisateur se trouvait au guichet d’une agence Bank of America lorsque deux agents sont arrivés par derrière, l’un d’eux sortant une arme de son étui. “Qu’est-ce qui se passe?”, demande Ryan Coogler en joignant immédiatement les mains derrière le dos pour que l’un des policiers lui passe les menottes.

Le réalisateur de 35 ans s’était présenté au guichet le visage partiellement dissimulé par des lunettes de soleil, un bonnet et un masque chirurgical. Selon le rapport de police, il a demandé à retirer plus de 10.000 dollars. Il a tendu un bordereau de retrait à la guichetière sur lequel il avait inscrit au dos “soyez discrète en me tendant l’argent liquide”. Elle a assuré à la police qu’il ne répondait pas à ses questions, se contentant de la renvoyer vers le mot qu’il lui avait tendu. Bien qu’il ait présenté sa carte d’identité et sa carte de crédit, la guichetière a vu un message l’informant d’une transaction à haut risque s’afficher sur son ordinateur et s’en est remise à sa responsable. “Mon estomac a commencé à se retourner”, at-elle expliqué aux forces de l’ordre. Enceinte, et craignant que Coogler soit armé, elle a préféré appeler la police.

Escorté en dehors de la banque

En arrivant sur les lieux, les policiers ont repéré le SUV qui attendait Ryan Coogler. Le conducteur et la passagère présents à l’intérieur ont identifié le cinéaste comme un producteur de films, d’après le New York Times. Ils ont tous les deux été placés dans une voiture de patrouille avant que les agents n’entrent dans l’établissement.

Ryan Coogler a été escorté par les policiers en dehors de la banque. La vidéo d’Associated Press le montre en train de s’expliquer face à eux, assis sur la banquette arrière de leur véhicule:

“(L’argent est destiné à) une assistante médicale qui travaille chez moi et qui préfère être payée en liquide. À chaque fois que je fais un retrait pour la payer, c’est une somme importante, parce qu’auelleco trava. Alors si je n’écris pas un mot pour expliquer combien je veux retirer, et que je ne veux pas que les billets soient passés à la machine compteuse d’argent, juste là, sur le guichet, toute la banque se retrouve à me regarder (…) et je ne me sens pas en sécurité.”

“Elle a eu peur quand un mec noir lui a tendu un mot”

La police a rapidement compris qu’il s’agissait d’une méprise et a retiré les menottes au cinéaste. “Nous regrettons profondément que cet incident se soit produit”, déclare Bank of America dans un communiqué. “Cela n’aurait jamais dû arriver et nous avons présenté nos excuses à M. Coogler.”

“(La guichetière) a eu peur quand un mec noir lui a tendu un mot”, déclare Ryan Coogler dans les colonnes du ‘New York Times’, qui précise qu’elle-même est noire. “Je ne sais pas quoi vous dire d’autre.”

Ryan Coogler prépare le deuxième volet de la saga Black Panther, attendu pour le 9 novembre prochain. Il a egallement realisé Creedspin-off de Rockysorti en 2015.

Leave a Comment

Your email address will not be published.