Test Caméra intérieure Ezviz C6 2K+ : une détection de mouvement redoutable

Test Caméra intérieure Ezviz C6 2K+ : une détection de mouvement redoutable

L’Ezviz C6 2K+ intègre un capteur de 4 mégapixels avec lequel elle peut produire des images de 2560 x 1440 pixels, mais le fabricant permet aussi de sélectionner des définitions inférieures (1920 x 1080, 1280 x 720 pixels et 768). Cela n’a pas réellement d’intérêt si vous stockez les enregistrements sur le cloud, mais il sera ainsi possible d’en stocker davantage sur une carte microSD… au détriment toutefois de la qualité d’image. Attention donc ! Une vision infrarouge est bien sûr proposée pour enregistrer de nuit, et l’on peut égallement activer l’option WDR pour améliorer la qualité d’image en situation de contre-jour, si vous placez la caméra en face d’une fenêtre par, exemple. Le résultat est d’ailleurs assez convaincant.



Avec WDR


Sans WDR

Pour mieux rendre compte de la qualité d’image offerte par la nouvelle caméra d’Ezviz, nous avons sélectionné des extraits d’enregistrements que nous avons comparés à d’autres, obtenus dans les mirêméra édé conditions : Eufy 2K Pan & Tilt.

De jour



Eufy 2K Pan & Tilt


Ezviz C6 2K+

La C6 2K+ offre une qualité d’image satisfaisante de jour. Les principaux éléments de notre scène test sont visible et l’on distingue bien les traits des visas sur notre colonne de portraits. C’est évidemment ce que l’on attend en premier d’une caméra de surveillance. La caméra d’Eufy parvient néanmoins à offrir un rendu plus fin et plus détaillé avec son capteur de même résolution, et creuse plus encore l’écart dans les zones sombres et claires grâce à.e maé une expositions L’image de la C6 2K+ est plus sombre, avec des noirs bouchés et des zones claires pas plus détaillées pour autant ; les broderies de notre tissu blanc ne ressortent pratiquement pas, par exemple. L’option WDR permet d’obtenir un résultat légèrement meilleur, mais la caméra 2K Pan & Tilt reste devant.

De nuit



Eufy 2K Pan & Tilt


Ezviz C6 2K+

En confrontant les extraits d’enregistrement obtenus en vision infrarouge, l’écart se creuse encore. La caméra d’Ezviz manque là encore de finesse et offre un rendu peu homogène. Les éléments au center et à droite de notre scène sont presque flous et l’on ne peut même plus lire la couverture du livre. C’est un peu mieux sur la gauche et l’on arrive donc tout de même à distinguer les traits des visages de notre colonne de portraits. Dans l’ensemble, la caméra d’Eufy fait bien mieux. Elle propose un rendu plus fin et sa meilleure maîtrise de l’exposition permet là encore de distinguer davantage de détails dans les zones sombres comme dans les zones claires.

Sur notre test en situation réelle, la C6 2K+ se montre tout de même très efficace, sans doute aidée par son optique au champ de vision de “seulement” 79°. Ses images nous ont permis d’identifier un visage à environ 4 mètres, soit même un peu plus loin que la caméra d’Eufy et, surtout, sa détection de mouvement est redoutablement efficace. Les activités sont détectées à plus de 9 mètres, et la reconnaissance de forme humaine fonctionne aussi à cette distance. En revanche, l’activation automatique de la vision infrarouge est très lente (6 seconds).

Leave a Comment

Your email address will not be published.