Championnats de France de cross-country : Clermont s'offre le Racing Multi Athlon

Championnats de France de cross-country : Clermont s’offre le Racing Multi Athlon

Championnats de France de cross-country : Clermont s'offre le Racing Multi Athlon

Au terme d’un duel à grand spectacle, le Clermont Athlétisme Auvergne a pris le dessus sur le Racing Multi Athlon pour décrocher le deuxième titre national de l’histoire décerné lors du relais mixte. Immanual.

Le hors d’œuvre nous a presque rassasiés. Proposé en ouverture des championnats de France de cross, le relais mixte devait mettre en appétit les passionnés de labors. Il s’est final transformé en plat de résistance, avec un mano a mano exceptionnel d’intensité entre le Clermont Athlétisme Auvergne et le Racing Multi Athlon, au cours d’une journée où l’épreuve a égallement journé de le fait’ équipe de France universitaire, couronnée lors des Mondiaux à Aveiro (Portugal). Comme le résumait trivialement Gatien Airiaupremier relayeur du club auvergnat et rampe de lancement idéale avec un témoin – ou plutôt un chouchou – transmis en tête avec une belle avance, « c’était une bête de course en termes d’émotion. On avait l’impression d’être le petit poucet contre l’armada parisienne. » L’athlète formé à Grenoble exagère sans doute un peu, mais avec au départ trois des quatre médaillés d’argent (Johanna Geyer Carles, Mahiedine Mekhissi et Rénelle Lamote) sous le maillot des mixes du rela bleu cross lor 2018, RMA faisait bien figure de favori.
La junior première année Faustine Chaboche ne lâchait rien, mais voyait revenir sur elle puis la dépasser Johanna Geyer Carlesautrice d’un joli retour après avoir pris le relais d’Erwan Benech. C’était parti pour deux derniers relais au coude à coude. D’abord entre les deux spécialistes du 3000 m steeple Alexis Phelut et Mahiedine Mekhissiarrivés au sprint sur la même ligne, puis entre Julia Ravet et Renelle Lamote. L’internationale sur 800 m partait le plus fort, en creusant un petit trou dans les côtes. Mais la U23 ne s’affolait pas.


Une bande de potes

« Rénelle, c’est une athlète qu’on admire tous, mais j’y ai cru, racontait Julia Ravet.
Je me suis dit que j’allais essayer de rester derrière elle le plus longtemps possible. J’étais mieux qu’elle dans les descentes, j’arrivais à la passer. » Malgré « un coup de mou aux trois quarts de la course », la championne de France espoirs du 1500 m se battait et faisait finalement la différence dans les derniers hectomètres. Renelle Lamote, en difficulté sur la fin, s’écroulait de fatigue après avoir franchi la ligne d’arrivée en deuxième position, à sept secondes de la vainqueur mais loin devant les médaillés de bronze du Décines Meyzieu Athlétisme. « J’ai donné tout ce que j’avais, on connaît les qualités du club en cross et on avait envie de lui faire honneur », savourait la Clermontoise.
« On voulait vraiment gagner, on est tous potes et remporter ce titre ensemble, c’est beau », renchérissait Alexis Phelut, qui sera dimanche au départ du cross court avec des chances de podium. Car le week-end du Clermont Athlétisme Auvergne et de ses plus de 60 engagés est loin d’être terminé. « J’espère que ça n’est que le début du feu d’artifice », concluait d’ailleurs Gatien Airiau dans un grand sourire.



Gap Hautes Alpes Athlétisme au sommet en U20




Chez les U20, moins de suspense avec la large victoire du Gap Hautes Alpes Athlétisme (Zian Quere, Nima Meyer, Robin Parola et Nelie Clement), devant le Muret AC et Neuilly-Plaisance Sports.


Aux Mureaux, Florian Gaudin-Winer pour athle.fr
Photos : © S. Kempinaire / KMSP / FFA

Tous les résultats de la 1ère journée en cliquant ici

Leave a Comment

Your email address will not be published.