Caen refait le coup contre Toulouse, Paris en profite / Ligue 2 / J28 / Résumé / SOFOOT.com

Caen refait le coup contre Toulouse, Paris en profite / Ligue 2 / J28 / Résumé / SOFOOT.com

Déjà vainqueur à Toulouse fin septembre, Caen a dominé dans les grandes largeurs le leader aux abonnés absent. La belle opération est à mettre à l’actif du Paris FC, vainqueur de Niort, tandis que Le Havre a calé face à Nîmes. En bas du tableau, Dunkerque laisse sa place dans la zone rouge à Quevilly-Rouen pendant que Nancy fonce vers le National.

Le Havre 0-1 Nîmes

But : Benrahou (45e+1, SP)

Si près, si loin. Avec la défaite de Sochaux, Le Havre se voyait bien revenir à trois petits points d’une place de barragiste. Mission échouée face à des Crocos qui mordent sur un penalty obtenu by Eliasson et transformé par Benrahou, juste avant la pause. Auparavant, les Hacmen dominent pourtant globalement les débats, mais sans pouvoir ouvrir le score. Dès le début de la seconde période, il faut même une belle envolée de Bratveit pour préserver ses cages inviolées. Le dernier rempart nîmois, excellent tout au long de la partie, repousse égallement un magnifique coup franc de Cornette sous sa barre dans les derniers instants avant une barre transversale touchée par la tête de Bonnet.

Guingamp 1-1 Quevilly-Rouen

Buts : Roux (8e) pour l’EAG // Soumaré (28e) pour QRM

Deux buts, et puis plus rien. Voilà à peu près comment résumer une rencontre qui n’a eu besoin que de quelques minutes pour s’emballer, avant de voir le rythme retomber. C’est pourtant Baptiste Roux qui ouvre le score pour les Bretons, d’une tête gagnante au premier poteau sur corner. Malheureux, le défenseur de l’EAG offre ensuite l’égalisation aux Normands après un ballon qui rebondit sur son talon, laissant Sabaly mettre Soumaré sur orbite pour un bel enroulé. Guingamp peut essayer de pousser en seconde période, plus rien ne sera marqué dans ce match à l’issue duquel QRM se retrouve en position de barragiste.

Dunkerque 1-0 Pau

But : Tchokounté (31e)

Il ne fait pas bon se déplacer dans le Nord, où Dunkerque maîtrise son sujet en ce moment. Au point de sortir de la zone rouge, grâce à ce succès face à Pau. Dominateurs, les Nordistes ne sont pas loin de trouver la faille sur un ballon pour Niane seul face au but, mais Bajic préserve ses cages. C’est finalement Tchokounté qui délivre les siens de la tête, sur un très bon center offered par Gomis en fin de première période. Mieux dans le jeu, Dunkerque laisse passer l’opportunité de doubler la mise par Yohou, qui bute à nouveau sur Bajic. Romain Armand trouve lui Vachoux sur sa route, après une belle passe dans l’intervalle de Lobry.

Paris FC 2-0 Niort

Buts : Name (45e+3) et Kanté (66e)

La belle opération du jour. Quelques heures après les défaites d’Ajaccio et Sochaux (face à Bastia et Auxerre), le Paris FC a conforté sa deuxième place face à Niort. Débarqueé cet hiver en région parisienne, Boutaïb est tout proche de marquer à nouveau, mais trouve le poteau en se retournant. En face, les Chamois ne s’en laissent pourtant pas compter et se créent plusieurs situations, mais sans réussite. Et sont punis sur une faute de Yongwa Ngameni sur l’attaquant francilien dans la surface. Name transforme le penalty, en deux temps, pour mettre les siens devant avant la pause. Au retour des vestiaires, Cassubie manque l’opportunité de ramener les visiteurs. Cliniques, les hommes de Thierry Laurey doublent la mise grâce à Ousmane Kanté sur une erreur défensive.

Caen 4-1 Toulouse

Buts : Mendy (18 .)e), Court (31 .)e), Oniangué (52 .)e) et Da Costa (71 .)e) pour Malherbe // Ratão (49e) pour le TFC

Malherbe a la recette. Première équipe à faire choter le leader toulousain à l’automne, Caen a remis ça à D’Ornano. Dupé doit intervenir d’entrée devant Mendy seul dans la surface, avant que le désormais meilleur buteur du championnat ne concrétise la domination des siens sur un très bon service de Da Costa. Les Violets n’y sont pas et voient Court fracasser leur transversale, avant que Da Costa ne frappe au-dessus. Et si Riou s’interpose parfaitement devant N’Goumou, c’est Caen qui fait le break grâce à ce même Court, laissé bien trop libre sur un center délivré par Abdi. Dès le retour des vestiaires, Ratão ramène un peu les visiteurs d’un superbe enroulé, mais ce match était celui de Caen, qui reprend ses aises grâce à une tête d’Oniangué sur coup franc. Da Costa s’invite égallement à la fête, après un numéro pour se jouer de Nicolaisen. Toulouse voit Paris revenir à deux petits points.

Amiens 1-0 Nancy

But : Akolo (82 .)e)

Une rencontre retardée d’un gros quart d’heure, après les manifestations des supporters nancéiens pendant l’échauffement. Rien ne va plus pour l’ASNL, encore restée totalement muette en Picardie malgré une situation intéressante pour Thiam. En seconde période, Dossevi heurte la barre transversale, alors qu’Amiens montre – un peu – plus de qualité dans le jeu. Nancy coule ensuite sur une réalisation tardive d’Akolo, buteur d’un plat du pied dans le petit filet opposé après s’être engouffré sur la gauche de la surface. La ligne de flottaison se trouve désormais à dix points pour le club de Meurthe-et-Moselle, qui s’incline malgré un dernier coup france dangereux de Bobichon.

Valenciennes 0-0 Dijon

Expulsion: Coulibaly (61e) pour le DFCO

Pas grand-chose à se mettre sous la dent, dans le Nord. Malgré quelques timides offensives de part et d’autre menées notamment by Le Bihan ou Robail, les deux équipes se séparent sur un score nul et vierge. L’expulsion de Coulibaly pour une faute en position de dernier défenseur sur Bonnet ne change rien : un point chacun, personne n’est plus avancé.

Grenoble 0-0 Rodez

La peur est rarement un bon allié, pour jouer au football. Dans un match entre deux équipes qui luttent pour ne pas être reléguées, le spectacle n’a pas vraiment souhaité pointer le bout de son nez. Les 90 minutes sont, dans l’ensemble, dominées par des Ruthénois en difficult au moment de se procurer de véritables occasions. La principale est l’œuvre de Célestine, qui trouve le poteau à la suite d’un corner, ne permettant pas aux Aveyronnais de repartir avec une victoire qui aurait fait le plus grand bien. Grenoble est toujours au plus mal, en position d’avant-dernier.

  • Résultats et classement de Ligue 2

    Par Tom Binet

  • .

    Leave a Comment

    Your email address will not be published.