Un derby fort en émotion !

Un derby fort en émotion !

Dès l’entame de la rencontre, les Lyonnaises s’offrent une première occasion mais la Ballon d’Or, Ada Hegerberg, ne réussit pas à concrétiser cette première alerte. La journée s’annonce alors compliquée pour Sonia Bompastor et ses joueuses puisqu’Eugénie Le Sommer, victime d’un claquage, cède sa place dès la 2e minute de jeu. Hiérarchie oblige, les Lyonnaises mènent toutefois la danse en première période mais, sans peur, ni doute, l’entièreté de l’équipe stéphanoise se met au niveau de l’impériale Emily des Burns, Lysan querenc œsures durante a surface. La première période s’achève sur les offensives de l’armada lyonnaise, mais toutes se terminent de la même façon: dans les gants d’Emily Burns.

J'ai demandé aux filles d'être fières, les efforts mis bout à bout nous permettent de faire de belles choses.

La seconde période est à l’image de la première même si, cette fois, le doute se fait ressentir côté lyonnais. La première période et la prestation courageuse des Stéphanoises semblent marquer les esprits. C’est en entrant dans le dernier quart d’heure que le plan de jeu forézien est récompensé. Sur une splendide ouverture d’Audrey Chaumette, Manon Uffren ouvre la marque d’une frappe lourde (75e, ASSE 1-0 OL). Les Lyonnaises s’agacent et l’énervement est désormais palpable sur le terrain ce qui oblige Siham Benmahammed, l’arbitre de la rencontre, à intervenir à de nombreuses reprises. Malgré la performance d’Emily Burns, qui semble infranchissable durant ce derby, Lyon finit par égaliser en fin de rencontre (80e, ASSE 1-1 OL). Les six longues minutes de temps additionnel ne changent rien au résultat de la partie et, poussées par un public enflammé, les Vertes récupèrent un excellent point dans la course au maintien.

Jérôme Bonnet : “Une satisfaction de ce qu’on a produit, du résultat. On prend un point et ça reste important. Je suis fier de mes joueuses, du staff et du travail accompli. Ce résultat sera historique uniquement si on se maintient à la fin de la saison. Il ne faut pas oublier qu’on est toujours dans cet objectif de maintien où tous les points comptent. J’ai demandé aux filles d’être fières et que les efforts mis bout à bout nous permettent de faire de le . On va savourer et on se remettra au travail dès lundi pour un nouveau match où on ira chercher les trois points pour se maintenir. La prestation d’Emily a fédéré tout le groupe autour de quelque chose. À nous de l’entre le développer. C’est le début d’une dynamique. Par ces efforts-là, les filles montrent qu’elles veulent rester en D1. ingrédients nécessaires, on produit de belles choses. On est rien sans un public comme le nôtre.”

D1 Arkema – 16e journée
ASSE 1-1 OL
Mi-temps: 0-0
But:
Uffren (75e) pour l’ASSE, Mallard (80e) pour Lyon.
ASSE: Burns – Bornes, Multari, Blanchard (c), Bonet – Vidal (puis Uffren, 63e), Condon (puis Debbache, 85e), Pantelic (Carchio, 63e) – Okoronkwo (puis Chaumette, 45e), Jesus (El Chad, 76e) ) Caputo. Entraîneur: Jérôme Bonnet

Leave a Comment

Your email address will not be published.