Toulouse chute à Caen, le Paris FC s'impose face à Niort, la course au titre relancée en Ligue 2

Toulouse chute à Caen, le Paris FC s’impose face à Niort, la course au titre relancée en Ligue 2

Toulouse chute lourdement à Caen

Six sur six pour les Caennais. Vainqueur au match aller (3-2, le 27 septembre), Caen a renouvelé l’exploit face au TFC, leader de la Ligue 2 (4-1). Après trois clean sheets consécutifs, les Toulousains ont sombré ce samedi soir en Normandie. Maxime Dupé a dû d’abord s’incliner face à Alexandre Mendy, auteur de son quatorzième but de la saison (18e). Le but du break a été inscrit par Yoann Court (31e). Malmené, le TFC s’est relancé d’entrée en seconde période grâce à Rafael Ratao (49e) d’une sublime frappe enroulée, mais a craqué une troisième fois quelques minutes plus tard. De la tête, Prince Oniangué a redonné deux buts d’avance aux Caennais (52e). Nuno da Costa a conclu le festival d’un exploit individuel (71e). C’est la première fois de la saison que Toulouse encaisse quatre buts.

Le Paris FC se rapproche du leader

Ajaccio battu chose à domicile par Bastia (0-1), le Paris FC (2e) pouvait réaliser le gros coup de cette 28e journée de Ligue 2. C’est faite grâce à cette victoire 2-0 face à Niort. Le club parisien fait même coup double avec la défaite de Toulouse à Caen puisqu’il revient à deux points du leader. Name a délivré le stade Charléty en fin de première période sur penalty (45e+3), puis Ousmane Kanté, le capitaine, a scellé la victoire parisienne. Le PFC enregistre son seizième match de rang sans défaite, et prend quatre points d’avance sur la troisième place. Les Chamois enchaînent eux une sixième défaite de suite et voient la zone rouge se rapprocher doucement.

Dunkerque se donne de l’air

En difficulté à l’extérieur, Pau n’a pas su faire le travail face au 19e du Championnat. Dunkerque, qui joue sa survie, a attaqué le match par le bon bout. Dominateurs, les Nordistes ont été récompensés à la demi-heure de jeu lorsque Tchokounté était à la réception d’un center de Gomis (1-0, 31e), inscrivant son huitième but de la saison. Un succès sur la plus petite des marges qui leur permet de sortir de la zone de relégation et de grimper à la 17e place.

Nîmes s’impose au Havre, Nancy s’enlise

Le Havre pouvait se rapprocher du top 5 en cas de victoire face à Nîmes, occasion manquée (0-1). Malgré un très bon début de match, les Havrais ont été surpris en fin de première période. C’est Benrahou qui a ouvert le score sur penalty dans le temps additionnel (45e+1), inscrifant le seul but de la rencontre.

Nancy, battu à Amiens (1-0), s’enlise dans les bas-fonds du classement et voit la relégation se rapprocher à grand pas. Le coup d’envoi du match a été retardé de 15 minutes après que des fumigènes et des bombes agricoles ont explosé dans le parcage nancéien. Dans ce contexte hostile, Nancy n’a pas su ramener un point du Stade de la Licorne. Chadrac Akolo a inscrit l’unique but du match (82e), et permis aux Amiénois de remonter à la 9e place.

Le match de la peur entre Grenoble et Rodez n’a pas connu de vainqueur. Les deux équipes du bas de tableau se sont quittées sur un triste 0-0. Grenoble n’a pas su surfer sur sa victoire à Nancy et se retrouve 19e. Rodez, qui n’a pas encore gagné en 2022, enchaîne un 11e match sans victoire.

Guingamp pouvait de son côté se rapprocher des barrages en cas de victoire, mais n’a pas pu faire mieux qu’un match nul face à Quevilly-Rouen (1-1). Baptiste Roux avait pourtant ouvert le score de la tête (8e), mais Soumaré a égalisé à la 28e minute. Dix-septièmes au coup d’envoi, les visiteurs se retrouvent dix-huitièmes et barragistes avec la victoire de Dunkerque, et enchaînent un quatrième match sans victoire à l’extérieur.

Valenciennes (15e), qui va mieux depuis quelques matches, n’a pas pu faire mieux qu’un match nul (0-0) face à Dijon (13e). Malgré l’exclusion du Dijonnais Senou Coulibaly à l’heure de jeu (61e), les Nordistes, en supériorité numérique, n’ont pas su confirmer leur regain de form, et ne se donnent pas d’air sur la zone rouge, qui se situe deux points derrière.

.

Leave a Comment

Your email address will not be published.