l'Ecosse inflige une 36e défaite consécutive à une Italie pourtant séduisante

l’Ecosse inflige une 36e défaite consécutive à une Italie pourtant séduisante

Après deux revers consécutifs (au pays de Galles et à domicile contre la France), l’Ecosse a retrouvé des couleurs en venant s’imposer (33-17) à Rome, lors de la quatrième journée du Tournoi des six nations. Bien que parfois malmenés, les hommes de Gregor Townsend ont empoché le bonus offensif, leur premier dans cette edition 2022.

Ce succès enfonce un peu plus loin les Transalpins dans une abyssale série de 36 défaites de suite dans cette compétition. Pourtant, la Squadra Azzurra a affiché un visage bien plus séduisant que lors de ses dernières sorties. Après les dix points marqués contre les Bleus, le zéro pointé à domicile contre l’Angleterre, et les six petits points inscrits en Ireland, l’Italie a cette fois passé la barre des 15 points, et même inscrit trois. Cela ne l’empêche pas de se diriger vers une septième Cuillère de bois consécutive.



Le point au class

Avec ce résultat, l’Ecosse remonte au 4e rang du classement avec 10 points. L’Italie reste dernière et voit la Cuillère de bois se rapprocher de plus en plus.

Succès bonifié

L’Ecosse a fait le plein de points et de confiance avant de jouer son dernier match du Tournoi face à l’Irlande la semaine prochaine. De son côté, l’Italie concède une 36e défaite de rang dans la compétition. Pour autant, les Transalpins n’ont pas démérité mais encore une fois, quelques erreurs dans les moments clés auront coûté cher. Il y aura de bonnes choses à tirer de cette confrontation pour se construire et envisager l’avenir plus sereinement.

Victoire de l’Ecosse !

Le XV du Chardon s’impose en Italie sur le score de 33 à 22 !

L’essai pour l’Italie ! (82e)

Capuozzo pour le doublé! Quelle entrée en matière pour le jeune arrière. Là encore, les temps de jeu ont fait mal à la défense écossaise qui a reculé jusqu’à craquer face à la fougue de Capuozzo. Le score final sera de 33 à 22.

Solides et valeureux, les Italiens enchaînent et trouvent la faille à la 83ème minute grâce à Ange Capuozzo !  Le jeune transalpin signe un doublé pour sa première cape.  La Squadra Azzura est battue mais sauve l'honneur !  Score final 33-22 pour l'Écosse!

Price, homme du match

Aly Price est nommé homme du match avec au compteur un essai et de nombreuses passes décisives dans les moments forts de son équipe.

L’Italie ne marquera pas sur cette action (74e)

La défense écossaise a fait preuve de patience et de solidité pour stopper l’hémorragie. Le jeu est de retour dans le camp transalpin.

Ça chauffe à nouveau sur la ligne écossaise ! (73e)

Les Italiens donnent tout et pilonnent la ligne adverse ! Vont-ils inscrire un nouvel essai pour s’offrir une fin de rencontre de folie?

3e essai du Tournoi pour l’Italie

Cet essai était seulement le 3e inscrit par les Italiens dans l’édition 2022 du Tournoi des Six Nations. Les temps sont durs pour les Transalpins qui ont tout de même le mérite de ne rien lâcher.

L'Italie enchaîne les temps de jeu dans les 22 écossais, Padovani sert Capuozzo qui met un joli crochet sur Stuart Hogg et inscrit son premier essai pour sa première cape avec la Squadra Azzurra !  Garbisi transorme, 17-33 à Rome pour l'Italie !

L’essai pour Capuozzo! (66e)

Le jeune joueur du club de Grenoble inscrit son premier essai pour sa première sous le maillot de la Squadra Azzurra! À 23 ans, il conclut en bout de ligne cette action collective italienne avec beaucoup de determination. 33 à 17 désormais.

Hogg y va de son essai ! (61e)

L’Italie sombre complètement. Price trouve l’intervalle et en bout de ligne, c’est Hogg qui s’occupe de conclure cette action écossaise. 33 à 10, la messe est dite.

essai 5

Garbisi manque de précision (57e)

L’ouvreur n’a pas pu concrétiser cette pénalité par des points. Son tir du pied gauche est passé à côté des perches.

Schoeman sanctionné (56e)

Le pilier est intervenu un peu tard sur ce coup de pied de Garbisi. Cette charge sur l’ouvreur est sanctionnée et offre une pénalité à la Squadra Azzurra.

Un chiffre qui fait mal (53e)

Les Écossais ont déjà cassé à 7 reprises la ligne défensive italienne pour seulement 3 à dans le sens inverse.

Brex est de retour sur la pelouse (50e)

Le center italien a passé avec succès le protocole commotion. Il va pouvoir amener sa fougue sur les attaques italiennes dans les minutes à suivre.

L’essai du bonus ! (49e)

Graham conclut superbement une longue offensive offensive de son équipe en inscribe l’essai du bonus offensif. L’Italie cède à nouveau et voit a mission se compliquer un peu plus. Les nombreux temps de jeu ont mis à mal la défense transalpine qui a reculé mètre après mètre.

En conquête et dans l'avancée, l'Écosse fait reculer l'Italie et sur les 22 mètres, Russell décale Darcy Graham qui finit seul dans l'en but de la Squadra Azzurra !  Russell transforme, les Écossais récupèrent le bonus offensif !  Ça fait 26-10 pour le XV du Chardon!

Garbisi envoie ce ballon directement en touche (43e)

Le coup de pied de l’ouvreur est trop profond et sort directement des limits du terrain. Ce sont ces petites erreurs qui, en fin de match, font la différence pour les Italiens.

C’est reparti pour la seconde période (41e)

Les Écossais donnent le coup d’envoi de cette seconde période ou le suspense est encore présent.

Le XV du Chardon a parfaitement géré sa première période. Il a subi sans broncher les assauts italiens avant de piquer en contre. Avec déjà 3 essais inscrits, la formation de Gregor Townsend a fait ce qu’il fallait pour basculer en tête à la pause. Attention tout de même car la Squadra Azzurra ne baissera pas les bras si facilement à l’image de l’essai de Braley à la 29e minute de jeu.

C’est la mi-temps!

L’Écosse mène à la pause sur ce score de 19 à 10 !

Harris pour le troisième essai de l’Écosse (37e)

Quel lancement de jeu parfait suite à cette mêlée sous les poteaux italiens. En trois passes, Harris est trouvé lancé à pleine vitesse pour son deuxième essai du jour. 19 to 10 !

Sur une mêlée à 5 mètres, les Écossais attaquent côté droit et Harris trouve seul la faille pour venir aplatit seul dans l'en-but italien !  Russell transforme l'essai ça fait 10-19 pour l'Ecosse à Rome !

Brex va subir un protocole commotion (35e)

Suite à une grosse charge subie par le centre, l’arbitre a stoppé le jeu pour permettre l’entrée sur le terrain des soigneurs. Le joueur va devoir quitter la pelouse pour passer un protocole commotion.

Le public y croit (34e)

Les Italiens présents au stade aujourd’hui donnent de la voix pour soutenir leur équipe qui semble être dans une belle journée. Et si la série noire prenait fin ?

15:48 Braley pour l’essai! (30e)

La Squadra Azzurra inscrit son second essai du Tournoi ! Le long de la ligne de touche, Braley a pu récupérer une passe après contact de Ioane. 10 à 12 après la transformation de Garbisi.

Sur une mêlée plein axe, les Italiens débordent côté droit et Callum Braley aplatit pour la Squadra Azzurra !  C'est transformé by Paolo Garbisi !  L'Italie reprend vie et reprend espoir 10-12 au Stadio Olimpico !

15:47 Domination territoriale stérile (30e)

60% du temps, le jeu se déroule dans la moitié de terrain écossaise mais pour le moment, ceci ne se traduit pas par des points.

15 :44 Garbisi manque de précision (25e)

L’ouvreur italien a manqué la mire sur cette pénalité de 35 mètres. On en reste à 12 à 3.

15:43 Coup de massue pour l’Italie (25e)

La Squadra Azzurra est groggy. Ces 2 essais encaissés alors que leurs adversaires semblaient sous pression ont mis un coup au moral des Italiens.

15:40 Quel essai de l’Écosse! (22e)

Mais quelle remontée de balle fantastique de la part des Écossais qui étaient sous pression mais Pryce, à l’affût, a intercepté le ballon et l’a remonté sur plus de 50 mètres avant de servir Steyn qui, coin lacé ligne le long de envo un coup de pied vers le center du terrain. Harris a bien suivi et va aplatir entre les poteaux ! C’est parfait et cela fait 12 à 3 au tableau d’affichage.

Alors que les Italiens étaient dans les 22 écossais, ils sont interceptés.  Ali Price intercepte, et Chris Harris finit la contre-attaque sur un coup de pied de recentrage de Kyle Stein.  C'est transformé par Russell et ça fait 12-3 !

15 :39 Ping pong rugby (21e)

Les deux équipes se renvoient le cuir par du jeu au pied qui reste dans les limites du terrain.

15:36 Essai pour l’Écosse! (18e)

Quelle action de la part des visiteurs qui ont mis la défense dans le vent d’une part grâce à une belle chevauchée du talonneur Turner puis la finition de Jonhson sur l’aile opposée ! 5 à 3 donc pour l’Écosse car Russell n’a pas transformé son coup de pied.

Après un débordement côté droit, Darcy Graham repique intérieur et le ballon est décalé sur la gauche.  C'est Sam Johnson qui vient aplatir en coin.  Finn Russell manque la transformation et ça fait 5-3 pour l'Écosse à Rome !

15 :34 La partie s’équilibre (17e)

Les Écossais sont remontés sur le terrain et surtout, arrivent à enchaîner les passes.

Fagerson met les mains ! (14e)

Le pilier écossais a mis les mains sur le ballon dans ce ruck et stoppe ainsi une action chaude dans les 22 mètres de son équipe. L’Italie peut s’en vouloir car pour le moment, sa domination ne se concrétise pas en points.

L’Italie sanctionnée (10e)

Le temps fort italien prend fin avec une faute du jeune Pierre Bruno dans ce ruck. Il a roulé sur lui-même une fois de trop pour permettre à ses soutiens de venir l’aider. C’était illégal.

Sur la bonne voie (8e)

Les Italiens sont dans une bonne dynamique en ce début de partie. Les temps de jeu se multiplient et les assauts font des dégâts sur le rideau défensif écossais.

Le Chardon chahuté (6e)

Le XV du Chardon se montre brouillon dans ce début de partie à l’image d’un en-avant sur l’une des premières offensives du jour. Ce sera la première mêlée de la journée.

Garbisi ouvre le score ! (4e)

L’Italie prend les devants grâce au pied gauche de leur ouvreur. Les Écossais se sont mis à la faute sur un ruck et en paient le prix fort.

A un peu plus de 40 mètres, Garbisi marque les premiers points italiens sur pénalité !  Ça fait 3-0 pour les transalpins face à l'Écosse!

15:18 Les Italiens motivés (3e)

Les joueurs de l’équipe locale semblent être motivés. L’idée de mettre fin à leur série noire de 35 défaites de rang est omniprésente dans les esprits.

Le coup d’envoi est donné ! (1e)

Après des hymnes où l’émotion était palpable sur la pelouse et en tribunes, le match démarre avec un coup de pied d’envoi donné par les Transalpins !

Pour ce deuxième match de la 4ème journée du Tournoi des 6 Nations, l'Italie accueille l'Ecosse au Stadio Olimpico de Rome.  Le "Flower of Scotland" et le "Fratelli d'Italia" résonnent dans la capitale italienne !

Leave a Comment

Your email address will not be published.