ENTRETIEN - Gelson Fernandes : « Leicester et Rennes ont des similitudes »

ENTRETIEN – Gelson Fernandes : « Leicester et Rennes ont des similitudes »

Il n’y a qu’un seul joueur ayant porté le maillot du Stade rennais (2014-2017) et de Leicester (2011) en professionnel. Aujourd’hui dirigeant du FC Sion, Gelson Fernandes s’est entretenu avec SRO en vue de la confrontation entre ses deux anciens clubs, en Ligue Europa Conférence.

Rennes affrontera Leicester en huitièmes de finale, qu’est-ce que cela t’évoque ?

C’est une belle rencontre ! Ce sont deux clubs sympas, deux clubs qui ont très bien bossé, appartiennent à des familles, père et fils. Leicester et Rennes sont deux clubs qui ont des similitudes.

Tu es passé à Leicester en 2011, quelle expérience c’était ?

Quand j’y arrive, King Power venait de reprendre le club quelques mois auparavant. C’est un club qui a su franchir les paliers, et grandir. Tout de suite ils ont essayé d’améliorer les conditions d’enttrainement. Le center d’entraînement était ancien. Ils ont fait des aménagements, ont demandé quelles améliorations pouvaient être données, quelles machines pouvaient être amenées pour faire en sorte qu’il y ait les meilleures conditions pour les joueurs. Ils ont su bien faire. C’est un club qui a su bâtir les infrastructures, comme a pu le faire le Stade rennais à la Piverdière.

As-tu retrouvé la même ferveur qu’à Manchester City où tu avais évolué précédemment (2007-2009) ?

Peut-être un peu moins que Manchester City, mais oui il ya de la ferveur. C’est une ville ouvrière, une ville qui a un très grand club de rugby européen. Il ya cette concurrence là, mais il ya une vraie place pour le football. Le club de foot a su grandir à côté du géant qu’est le club de rugby. Ils ont opéré un naming et un agrandissement avec le King Power Stadium, il ya une grosse ambiance. Avant de signer, j’avais assisté au match amical Real Madrid – Leicester, c’était une grosse grosse ambiance.

Quelle différence entre le Gelson Fernandes arrivé à Leicester en 2011 et celui qui arrive au Stade rennais en 2014?

J’étais beaucoup plus mûr en arrivant au Stade rennais, j’avais beaucoup plus d’expérience, de vécu. Le Stade rennais j’y suis arrivé en tant que joueur confirmé avec une expérience derrière moi, et déjà une expérience in France. C’était plus facile.

Ces deux clubs ont changé par rapport à l’époque où tu y es passé…

Je pense que Rennes n’a pas trop changé, ils ont des moyens supplémentaires. Nous on était dans une période d’austérité où il fallait faire attention, avec un salary cap imposé par le président (René) Ruello. Ensuite ils ont gagné un titre, participé à des compétitions européennes, mais je crois que les installations n’ont pas énormément changé. La passion des Pinault reste la même. Leicester a plus changé que Rennes a changé. Leicester est un beau club de milieu de tableau, voire haut du tableau en Angleterre, qui s’est bien structure. Le Stade rennais est un club de haut de tableau, un tout bon club français.

Selon toi, comment se profile cette rencontre ?

Je suis plus pour Rennes car j’y ai passé plus d’années. Ma tendance est une victoire du Stade rennais. Ces deux équipes se valent sportivement, elles sont proches l’une de l’autre.

Unprono ?

Non, mais une qualification rennaise.

Leave a Comment

Your email address will not be published.