logo-but

Pierre Ménès craint un coup dur à Nice avec Galtier, la tuile pour Bordeaux avant le PSG ?

Zapping But! Football Club Top 10 : les contrats de sponsoring maillots les plus lucratifs

OGC Nice : Ménès craint un coup dur avec Galtier

Invité à donner son avis sur une possible nomination de Chtistophe Galtier à la tête de l’équipe de France à l’avenir, Pierre Ménès n’exclut plus cette possibilité étant donné que l’intéressé donne des signes posisenstifs en ce ce. « À ma grande surprise, il a l’air d’en avoir envie. Je pensais que Christophe était un entraîneur de “quotidien” et qu’il avait besoin de sentir son groupe tout le temps, tous les jours. À priori non, le poste à l’air de le tenter, at-il analysé dans Pierrot le Foot. Être sélectionneur, ce n’est pas un poste de grand tacticien. La tactique tu la travailles assez peu finalement. C’est plutôt un poste ou tes qualités de meneur d’hommes et de chef de meutes sont les plus importantes. Et dans ça, Christophe excelle. Je pense que s’il en a l’envie, il peut être un candidat sérieux. Galtier sélectionneur, pourquoi pas mais ce serait un coup dur pour Nice. »

Girondins : Letexier au sifflet in Paris

Quatre jours après le choc contre le Real Madrid au Bernabeu en Ligue des champions, le PSG recevra les Girondins de Bordeaux au Parc des Princes (13h). Pour ce faire, François Letexier a été désigné comme arbitre principal, ce qui rapelle un souvenir très cuisant au FCGB. C’est en effet lui qui officiait lors de la défaite doulouureuse à Lens le 13 février dernier avec notamment un penalty discutable transformé par Gaël Kakuta (2-3). « A un moment, je ne sais pas, les arbitres… Il ya la VAR, ils sont là pour regarder dans le bus, mais il n’y a personne au final parce que ça fait deux fois qu’on se fait avoir, avait pesté Rémi Oudin. Alors, je ne vais pas rejeter la faute sur les arbitres, mais à un moment on est dans une position délicate, et ça ne nous aide pas.

ESTAC : Irles commence à y croire

Bruno Irles est redevenu audible. À force de louer l’état d’esprit de ses joueurs sans la moindre victoire au bout, l’entraîneur de Troyes avait conscience d’être “regardé un peu bizarrement”. « Cet après-midi, vous avez eu un aperçu de ce que je vois en interne », at-il souligné après le succès décroché dimanche contre les Bordelais (2-0) malgré l’absence de plusieurs éléuéments, Togrés, (T , Rami). « Ce n’est pas suffisant et ce n’est qu’une étape dans notre saison, mais ce qui est rassurant, c’est que je sais qu’on a les qualités pour se maintenir», at-il affirmé avant la réception du FC Nantes samedi en prime time (21h).

MHSC: Dall’oglio s’agace

La défaite enregistrée à la Beaujoire dimanche par le Montpellier HSC a fait dire à Olivier Dall’oglio que les Canaris méritaient amplement leur victoire (2-0). Cela ne veut pas forcément dire que le coach du club héraultais n’a rien à reprocher à ses ouailles. « Hier dans le vestiaire montpelliérain, gros coup de colère du coach ODO », a souligné l’insider Mohamed Toubache-Ter sur son compte Twitter. Une reaction est donc fortement attendue lors de la réception de l’OGC Nice dans le cadre de la 28e journée de Ligue 1 (samedi, 17h).

Pour resumer

Si « But ! Football Club » traite en premier lieu l’actualité de certaines équipes de l’élite, nous avons décidé de vous faire un résumé de ce qu’il s’est passé aujourd’hui dans l’autre partie – moins mediatique – de la Ligue 1.

Bastien Aubert

Leave a Comment

Your email address will not be published.