vitesses

MotoGP Qatar J3 : voici le tableau des vitesses, mais pas celles que l’on croit et il ya des surprises

Il a beaucoup été question de vitesses dans ce Grand Prix du Qatar et notamment celles mesurées au bout de la longue ligne droite de 1,068 km, qui caractérise le tracé de Losail. Cependant, il ya un autre thème concernant la vélocité et il s’agit de la moyenne sur un tour. Voici le tableau de ces valeurs qui apporte quelques surprises et confirme que la performance est décidément un tout…

Jusqu’à cette edition du Grand Prix du Qatar lançant magnifiquement la saison 2022 de MotoGP, on regrettait les piètres performances en vitesse de pointe des Yamaha tout en étant impressionné par celle des Ducati. Si, pour la marque d’Iwata, rien n’a changé sur ce point, le sort du blason de Borgo Panigale n’a pas évolué favorablement, la concurrence ayant visiblement bien mis à profit le dégel technique sur l’évolution des moteurs…

Cela étant dit, il ya aussi la vitesse moyenne sur un tour. Et que consate-t-on ? Que Suzuki et Aprilia ont augmenté leur vitesse de pointe, et que, chez Yamaha, Franco Morbidelli, le meilleur pilote M1, n’est arrivé que 14e, à 8.1 km/h de la GSX-RR de Joan Mir en vitesse de pointe. Mais un coup d’œil à la liste des résultats montre aussi que la vitesse maximale n’est pas tout. Parce que celui qui a mené le plus longtemps la course, soit Pol Espargaró sur sa Repsol-Honda, et qui a terminé à la troisième place, a moins sollicité la puissance du moteur que Marc Marquez grâce à une configuration de contrôle de traction plus docile.

Pol Espargaró est premier au départ

Les vitesses moyennes des Suzuki et des Aprilia sont à retenir

Un choix qui a apparemment mis plus de pression sur les pneus arrière de l’octuple Champion du Monde en conséquence. Le pilote d’usine de Red Bull KTM, Brad Binder, a égallement précisé que les “performances du moteur” n’étaient pas la recette idéale pour réussir, même sur le circuit rapide de Losail à Doha. “En course, j’ai remarqué que le contrôle de traction ne libérait pas assez de puissance à certains endroits“, a déclaré le Sud-Africain de sa deuxième place. “C’est pourquoi l’accélération manquait parfois.”

On rappellera que, coté moteur, Ducati a surpris son monde en homologuant trois versions : celle de 2022 pour les deux pilotes Pramac et Luca Marini, une hybride 2021-2022 pour ses deux pensionnaires en rouge, la suite des huit Desmosedici restant avec l’opus éprouvé 2021. Ce dont ne s ‘est pas plaint Enea Bastininisolide vainqueur de cette entame de campagne… Au fait, « Bestia » était 10,799 secondes plus rapide après 22 tours que Fabio Quartararo lors de son triomphe en Grand Prix le 4 avril 2021…

Pol Espargaró défend la première position face à Marc Márquez, Brad Binder et Enea Bastianini

Les meilleures vitesse moyennes de la course MotoGP au Qatar :

  1. Joan Mir, Suzuki, 357.6 km/h
  2. Enea Bastianini, Ducati, 355.2 km/h
  3. Maverick Vinales, Aprilia, 354.0 km/h
  4. Aleix Espargaró, Aprilia, 354.0 km/h
  5. Alex Rins, Suzuki, 354.0 km/h
  6. Marc Marquez, Honda, 354.0 km/h
  7. Johann Zarco, Ducati, 353.9 km/h
  8. Pecco Bagnaia, Ducati, 352, 9 km/h
  9. Marco Bezzecchi, Ducati, 352.9 km/h
  10. Alex Marquez, Honda, 352.9 km/h
  11. Jorge Martin, Ducati, 352.9 km/h
  12. Jack Miller, Ducati, 351.7 km/h
  13. Luca Marini, Ducati, 350,6 km/h
  14. Franco Morbidelli, Yamaha, 349.5 km/h
  15. Takaaki Nakagami, Honda, 349.5 km/h
  16. Brad Binder, KTM, 349.5 km/h
  17. Fabio Di Giannantonio, Ducati, 349.5 km/h
  18. Miguel Oliveira, KTM, 349.5 km/h
  19. Andrea Dovizioso, Yamaha, 348.3 km/h
  20. Fabio Quartararo, Yamaha, 348.3 km/h
  21. Raúl Fernández, KTM, 347.2 km/ hh
  22. Pol Espargaró, Honda, 347.2 km/h
  23. Remy Gardner, KTM, 347.2 km/h
  24. Darryn Binder, Yamaha, 346.1 km/h

Leave a Comment

Your email address will not be published.