Elon Musk veut se mettre en danger de mort pour prouver qu'il a raison sur le nucléaire

Elon Musk veut se mettre en danger de mort pour prouver qu’il a raison sur le nucléaire

Face à la flambée des prix du gaz et du pétrole liée aux sanctions économiques sur la Russie, suite à l’invasion en Ukraine, Elon Musk vient de prendre une décision complètement absurde, quitte à mettre sa santé en danger.

De loudes sanctions économiques

L’invasion russe se poursuit toujours en Ukraine. Au dixième jour de guerre, le bilan des victimes et réfugiés ne cesse de gonfler, alors que les places-fortes tombent une à une. Les sanctions économiques et financières se poursuivent afin d’assécher le pays dirigé par Vladimir Poutine.

Certains grands groupes médiatiques et firmes du divertissement se sont aussi manifestées, comme Tik Tok, qui a suspendu la création de nouvelles vidéos en Russie le temps d’examiner les conséquences sur ses contenus des nouvelles lesé sur le Netflix , qui a suspendu dimanche soir son service en réponse à son invasion de l’Ukraine.

“Les temps extraordinaires exigent des mesures extraordinaires“.

Mais cet embargo peut aussi avoir des conséquences en occident et dans le monde puisque la Russie fait partie des trois premiers pays producteurs et exportateurs de pétrole. Ainsi, celles-ci ont chuté d’un tiers en raison des sanctions occidentales de grande ampleur prises à l’encontre du pays.

Il n’en fallait pas plus pour qu’Elon Musk se manifeste sur Twitter en annonçant que l’Europe devrait produire d’énergie nucléaire pour compenser les craintes d’une pénurie de gaz.Je déteste le dire, mais nous devons augmenter la production de pétrole et de gaz immédiatement“, at-il déclaré dans un tweet vendredi : “Les temps extraordinaires exigent des mesures extraordinaires“.

Hopefully, it is now extremely obvious that Europe should restart dormant nuclear power stations and increase power output of existing ones.

This is *critical* to national and international security.

March 6, 2022

Heureusement, il est maintenant extrêmement évident que l’Europe doit redémarrer les centrales nucléaires en sommeil et augmenter la puissance des centrales existantes.

La situation est critique pour la sécurité nationale et internationale.

Le tweet, retweeté plus de 38 000 fois, a suscité un certain nombre de réactions négatives en ligne. Parmi elles, l’impact sur le climat, évidemment, et le risque d’une surproduction et d’une nouvelle catastrophe déjà déclenchée par le passé, comme Tchernobyl en 1986 ou Fukushima en 2011. Ces dernière de proantés de radiation gigantes zone des risques majeurs pour l’organisme humain

Un grand voyage vers l’absurde ?

Face à ces vagues de mécontentements, Musk s’est défendu en lâchant que les risques de radiation sont minimes, et ne représentent pas de réels dangers : “Pour ceux qui pensent (à tort) qu’il ya un risque de radiation, choisissez ce que vous pensez être le pire endroit sur Terre. Je m’y rendrai et je mangerai des aliments cultivés localement devant vous, à la télévision“, a t-il retweeté dans la foulée. L’excentrique milliardaire a ensuite ajouté qu’il avait déjà tenté l’expérience à Fukushima, plusieurs mois après l’accident de la centrale nucléaire.

Néanmoins, aucune preuve réelle d’un tel acte n’a pu être actuellement rapportée, si ce n’est selon un communiqué de presse de SolarCity, que Tesla a acquis en 2016. On ne sait pas si Elon Musk tiendra parole to parole, mais est-il qu’il se manifeste régulièrement sur Twitter face à la flambée des prix du baril de pétrole et la nécessité de trouver des alternatives. Son intervention, liée à la relance des centrales en Europe, intervient deux jours après qu’il ai préconisé une augmentation de la production américaine de pétrole et de gaz pour contrer toute baisse des approvisionnements russes.

Ce n’est pas la première fois que le milliardaire se positionne sur la scène internationale et face au conflit. Il a annoncé le 26 février dernier sur Twitter que son groupe SpaceX avait activé le service internet fourni par son réseau de satellites Starlink sur le territoire ukrainien.

1 thought on “Elon Musk veut se mettre en danger de mort pour prouver qu’il a raison sur le nucléaire”

  1. Always happy to follow new topics, thanks for your hard work. I think you manage to publish really exciting topics for your readers, that’s great. I have been reading you for a long time and will continue further. I thank the authors and editors for interesting topics. Sincerely, your reader.

Leave a Comment

Your email address will not be published.