Andre Cronje, le fondateur de Yearn Finance (YFI), abandonne les cryptomonnaies

Andre Cronje, le fondateur de Yearn Finance (YFI), abandonne les cryptos

Andre Cronje tire sa révérence aux cryptomonnaies

Le développeur Andre Cronje, qui a notamment fondé Yearn Finance, stoppe son implication dans la finance décentralisée (DeFi) et les cryptomonnaies. La nouvelle est tombée ce dimanche matin par le biais d’Anton Nell, l’un de ses collègues à la fondation Fantom (FTM) qui annonce lui aussi son départ.

Aucune raison n’a pour le moment été évoquée, si ce n’est qu’Anton Nell parle d’un choix mûrement réfléchi. Il informe que cela n’a rien à voir avec des accès de colère de type « DeFi sucks », un clin d’œil à plusieurs sorties d’Andre Cronje au sujet de la mentalité régnant dans le secteur.

En effet, celui-ci a plusieurs fois reproché aux utilisateurs des applications DeFi d’avoir la critique non constructive et les insultes trop facilsn’étant ici que pour les rendements sans porter réellement d’intérêt pour les protocoles.

Cependant, nous ne savons pas si c’est l’une des raisons qui ont poussé le développeur au départ. En plus de la pression de la communauté sur les réseaux sociaux, développer dans la DeFi, est égallement une source importante de charge mentalequi peut motiver une personne à vouloir prendre du recul.

👉 Pour aller plus loin – Fantom (FTM), une plateforme de smart contracts tournée vers la DeFi

L’impact de la nouvelle sur l’écosystème

Suite à l’annonce d’Andre Cronje, l’impact sur les cours des actifs de l’écosystème Fantom a été immédiat. Le YFI de Yearn Finance a par exemple accusé une perte de près de 14% en passant de 19 800 dollars à 17 400 dollars, avant de se reprendre dans la journée.

Le FTM aussi a subi des pertes similaires. Mais la chute la plus notable reste celle du SOLID, le token du protocole Solidly, la dernière création en date du développeur. En effet, le cours de l’actif, qui s’échangeait à 2,34 $ au moment de l’annonce, a touché un plus bas à 0,80 $.

Pourtant, la catastrophe du départ d’Andre Cronje de l’écosystème DeFi est à relativiser pour les protocoles déjà en place. Nous n’enlevons en rien le mérite de l’important travail qu’il a fourni, mais Yearn Finance, par exemple, est géré par une équipe de 50 personnes à temps plein et 140 à temps partiel. Alors que son fondateur n’y travaille plus depuis plus d’un an.

👉 Pour aller plus loin – Apprenez-en plus sur la DeFi avec notre guide

Le futur de l’écosystème Fantom

L’interface Solidly sera quant à elle assuree par le projet Solidex, et que ce soit pour les smart-contracts de ce protocole, ou les autres, il faut garder en tête qu’ils restent opérationnels sur le réseau, et sont open source qui plus est. Cela signifie qu’ils peuvent continuer à fonctionner même sans leur créateur.

La fondation Fantom n’a pas manqué de saluer et remercier le travail de cet homme tout au long de leur collaboration. Bien sûr, elle a égallement souligné cette idée selon laquelle tout ne reposait pas entre les mains d’une seule personne et que cela n’impacterait pas le futur de l’écosystème.

Indirectement, cette nouvelle met en lumière le rôle que peuvent représenter les organisations, autonomes décentralisées (DAO) dans l’environnement DeFi. En effet, au début de la vie d’un protocol, celui-ci aura besoin de son fondateur ou d’une équipe, mais ensuite ce point de centralisation devient facultatif.

Le projet peut alors voler de ses propres ailessoit par le biais de sa communauté grâce à une DAO, soit, comme dans le cas de l’industrie plus classique, parce que l’entreprise à sa tête a suffisamment grandi.

👉 À lire égallement – ​​Fantom (FTM) dépasse la Binance Smart Chain et devient le 3e réseau de la DeFi

Source : Medium, Image : LinkedIn

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l’actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c’est tout.

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page présente des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article sont affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continue à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n’y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.

Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués. Cryptoast n’est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l’utilisation d’un mis bient ou service article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d’entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.

A proppos de l’auteur : Vincent Maire

twitter-soothsayerdata

Je découvre timidement le monde de la blockchain fin 2018 lors de ma quête de liberté financière. D’abord investi modérément, ce n’est que deux ans plus tard que je prends le pari de tout miser sur le mouvement qui se dessine alors. Je consacre ensuite 2021 à mieux me former pour acquérir plus de connaissances et de sérieux. Comme j’aime souvent le dire : j’ai encore un milliard de choses à apprendre. Et ce que je sais, je souhaite le partager avec vous.
Tous les articles de Vincent Maire.

Leave a Comment

Your email address will not be published.