Je suis une légende : l'annonce surprenante d'une suite avec Will Smith - Actus Ciné

Je suis une légende : l’annonce surprenante d’une suite avec Will Smith – Actus Ciné

Warner Bros. va produire une suite au film de SF de 2007, Je suis une Légende. Le long-métrage sera porté et produit by Will Smith et Michael B. Jordan.


Récemment nommé à l’Oscar du meilleur acteur pour son rôle dans La Méthode Williams, Will Smith sera prochainement de retour dans un de ses rôles cultes.

15 ans après l’adaptation du roman de Richard Matheson, Je suis une légende par Francis Lawrence, Warner Bros. annonce en effet une suite portée par Michael B. Jordan et… Will Smith. Les deux acteurs produiront égallement le long-métrage qui sera écrit par Akiva Goldsman déjà à l’origine du scénario du film de 2007.

Une information annoncee par Deadline et confirmée par Smith et Jordan via un post Instagram reprenant une photo du film original.

Je suis une légende, se déroule dans un New York post-apocalyptique presque désert. Robert Neville, un savant réputé, consacre sa vie à la découverte d’un traitement contre un virus qui transforme les humains en “infectés”. Mystérieusement immunisé contre le mal, Neville tente de venir à bout du virus en pratiqant des expériences sur des zombies.

L’acteur de Creed et Black Panther donnera pour la première fois la réplique à Will Smith qui reprend ici son rôle de Robert Neville.

L’intrigue n’est pas connue, et on ignore encore s’il s’agira d’un prequel ou d’une suite. Aucun réalisateur n’est pour le moment rattaché à ce projet.

Le film de Francis Lawrence an engrangé 585,4 millions de dollars dans le monde.

ATTENTION, la suite de cet article contient des spoilers sur le film Je suis une légende.

La présence de Will Smith au casting a de quoi surprendre les spectateurs puisqu’à la fin du long-métrage de SF, le scientifique se sacrifie pour sauver Anna (Alice Braga) et le jeune Ethan (Charlie Tahan) à é qui il ‘antidote du virus’.

Si Je suis une légende 2 est un prequel, la fin du premier ne sera pas un problème. En revanche, mettre en scène un prequel avec le même acteur, 15 ans après le premier opus, n’est peut-être pas le choix le plus judicieux.

S’il s’agit bien d’une suite au film de 2007, la présence de Will Smith au casting pourrait signifier que ce n’est pas la fin officielle du film qui servira de point de départ, mais plutôt la fin alternative du long -métrage, présente dans les bonuses DVD du film de Francis Lawrence.

La fin alternative utilisée comme point de départ ?

Au lieu de se jeter sur les infectés avec une grenade, Neville comprend que ces derniers sont venus récupérer la femme sur laquelle il faisait des expériences. Le scientifique ouvre la porte et remet donc cette dernière aux siens.

Will Smith et un infecté dans Je suis une légende

Les infectés quittent alors le laboratoire en laissant Robert en vie. Ce dernier prend la route aux côtés d’Anna et Ethan en direction de Bethel dans le Vermont.

Dans cette version, Neville n’a pas trouvé l’antidote mais il reste en vie. Il est donc plus probable que ce soit cette fin, complètement ouverte à une suite, qui serve de point de départ à Je suis une légende 2.

Pour rappel, le studio souhaitait faire une suite depuis de nombreuses années, mais sans succès.

En 2018, le réalisateur Francis Lawrence expliquait d’ailleurs au micro du podcast Happy Sad Confused, pourquoi un second volet n’était pas possible : “Warner voulait vraiment en faire un autre, mais je ne voyais pas ce que l’on pouvait faire. J’y ai réfléchi et j’en suis arrivé à la conclusion que les gens voulaient voir le dernier homme sur Terre, alors on leur avait montré le dernier homme sur Terre.

Mais comme il meurt à la fin, on ne pouvait pas faire autre chose avec lui.

Mais comme il meurt à la fin, on ne pouvait pas faire autre chose avec lui. Qui plus est, je pense que les spectateurs ne sont pas attachés au personnage comme ils peuvent l’être avec un Indiana Jones. Ce n’est pas le genre d’icône qui pourrait revenir encore et encore.

Et je trouvais ça un peu poussif d’en faire un prequel, ça aurait beaucoup ressemblé à Contagion. Et en faire une suite avec Robert Neville n’aurait de toute façon pas été possible, ou alors il fallait faire quelque chose de vraiment stupide, du genre “des scientifiques ont récupéré son ADN et ont réussi à le recréer.” Ça aurait été complètement idiot, alors j’ai préféré tirer ma révérence.”

Vous l’aurez compris, qu’il s’agisse d’un prequel ou d’une véritable suite, Francis Lawrence ne devrait donc pas être aux manettes du long-métrage.

Voir la fin alternative de Je suis une légende

Leave a Comment

Your email address will not be published.