FIFA 22, miHoyo (Genshin Impact)... Les actus business de la semaine

FIFA 22, miHoyo (Genshin Impact)… Les actus business de la semaine

Business News FIFA 22, miHoyo (Genshin Impact)… Les actus business de la semaine

Chiffres de ventes, rachats de studios, bilans financiers, mercato des développeurs, investissements… si ces sujets vous intéressent, vous êtes au bon endroit. Nous vous proposons un point sur l’actualité business de la semaine écoulée.

Sommaire

  • Guerre en Ukraine : l’industrie du jeu vidéo mobilisée
  • Les développeurs de Genshin Impact investissent dans la fusion nucléaire
  • En 2021, le marché du jeu vidéo s’est bien porté
  • Quand Gabe Newell, cofondateur de Valve, parle cryptomonnaies et acquisitions
  • Tencent met la main sur 1C Entertainment
  • En bref dans l’actualité business de la semaine

Guerre en Ukraine : l’industrie du jeu vidéo mobilisée

FIFA 22, miHoyo (Genshin Impact)... Les actus business de la semaine

Fifa 22 retiré du marché russe, entre autres.

Lancée le 24 février sur le sol ukrainien, l’opération militaire russe provoque de nombreuses conséquences partout à travers le monde. Celui du jeu vidéo n’est pas épargné et de nombreux acteurs de l’industrie vidéoludique ont décidé d’être partie prenante, que ce soit en apportant leur soutien certain à la population locale et aux exilécés la Rue coups en. Dans une lettre ouverte partagee sur Twitterle vice-premier ministre ukrainien Mykhailo Fedorov an engagé Xbox et PlayStation à quitter le marché russe. Dans un billet publié le 04 mars, c’est Microsoft qui annonce suspendre la vente de ses produits et de ses services en Russie. De son côté, Sony décide de retirer discrètement de la vente un certain Gran Turismo 7 du PlayStation Store russe sans justifier une telle action. Concernant Nintendo, le troisième géant indique avoir mis la version russe de son Nintendo eShop sous maintenance pour cause de “suspension des paiements en rouble“, la monnaie russe. Une initiative suivie par Electronic Arts: après avoir annoncé le retrait des équipes russes de FIFA 22, FIFA Mobile, FIFA Online et NHL 22, l’éditeur annonce arrêter”la vente de leurs produits et leur contenu en Russie et en Biélorussie le temps du conflitLe 03 mars, c’est CD Projekt Red qui décide de suspendre la vente de tous ses produits sur les territoires russes et biélorusses : The Witcher 3, Cyberpunk 2077 mais aussi tous les jeux disponibles sur GoG.

Et outre l’arrêt de certain relations commerciales avec la Russie, les studios apportent aussi leur soutien à l’Ukraine en réalisant des dons à des associations humanitaires. La semaine dernière, nous évoquions l’initiative lancée par les polonais de 11 bit studios : ils on reversé tous les profits réalisés par This War of Mine à la Croix-Rouge ukrainienne. Une marche suivie par CD Projekt et Techland (Dying Light), et qui continue de mobiliser d’autres acteurs. C’est le cas de Pokémon Companyqui annonce “faire un don immédiat de 200 000 dollarsà GlobalGiving, chargé de diriger cette donation aux organisations aidant les families et les enfants touchés par cette crise. De son côté, ce sont deux millions de dollars qui sont reversés par Sony à différentes associations en Ukraine tandis que les différentes filiales du groupe collecteront les dons de leurs employés. On pourra aussi noter le don de IO Interactive (100 000 euros à la Croix-Rouge), de Bungie (120,000 dollars à Voices of Children, Direct Relief et IRC) ou encore du motor Unity (623 000 dollars).

Les développeurs de Genshin Impact investissent dans la fusion nucléaire

FIFA 22, miHoyo (Genshin Impact)... Les actus business de la semaine

Genshin Impact, le jeu phare de miHoyo.

Dimanche dernier, l’analyse de chez NICO Partner Daniel Ahmad a évoqué le dernier investissement de miHoyo. Avec d’autres entreprises, le studio connu pour avoir développé Genshin Impact a investi 65 millions dollars de dans Energy Singularity. Cette dernière, basée à Shanghai, est spécialisée dans les technologies permettant la fusion nucléaire grâce aux machines appelées tokamaks. Grosso mod, cette technologie pourrait permettre de produire plus d’énergie qu’elle n’en consomme et est une candidate de choix dans le remplacement des centrales nucléaires qui, elles, utilisent la fission. Pourquoi un tel investissement de la part de miHoyo ? Selon Daniel Ahmad, le studio voudrait construire sa propre machine d’ici 2024. Une initiative qui prend son sens lorsque l’on sait que le slogan de miHoyo est “Tech otakus save the world“, ou les passionnés de technologie qui sauvent le monde. À ce sujet, ce n’est pas la première fois que miHoyo s’investit dans un tel projet. L’année dernière, le studio a créé un laboratoire collaboratif avec l’université de médecine de Jiaotong à Shanghai. À l’époque, ce projet coopératif visait à explorer les différentes applications possibles pour realiser une interface cerveau-ordinateur. En février 2021, les travaux réalisés se concentraient sur une thérapie de modulation des neurones pour guérir de maladies comme la dépression.

Que ce soit dans la médecine ou dans la recherche nucléaire, miHoyo est donc investi bien au-delà du monde du jeu vidéo. Une idéologie qui s’accompagne d’actes :en février dernier, miHoyo a lancé ”Hoyoverse”. Un univers alternatif de la réalité dans lequel les individus sont plongés via des avatars et dont l’immersion est rendue possible grâce à des technologies comme la réalité augmentée et la réalité virtuelle:

Avec HoYoverse, nous cherchons à créer un monde virtuel vaste, qui comprend des jeux, des séries d’animation et d’autres types de divertissement qui fournira aux joueurs un haut niveau de liberté et d’immersion. Hoyoverse.

En 2021, le marché du jeu vidéo s’est bien porté

Sur Twitter Piers Harding-Rolls revient brièvement sur une étude qu’il a menée pour le cabinet Ampere Analysis. C’est le marché du jeu vidéo qui est étudié. Selon l’étude, il aurait pesé 60 milliards de dollars en 2021. C’est plus que 2020 et ses 56,6 milliards de dollars, et ce malgré la pénurie de composants qui a rendu indisponibles les consoles nouvelle génération. Côté constructeur, c’est Sony qui remporte le duel haut la main et ce malgré Nintendo qui vend des Nintendo Switch par palettes : 46% des parts de marché pour Sony, 29% pour Nintendo et les 25% restants à Microsoft. Piers Harding-Rolls explique que la domination de Sony devant son compatriote est justifiée par la puissance de son marché numérique: celui de Nintendo est encore trop à la traîne.

Côté numérique par ailleurs, les services sont en hausse. Comme vus récemment, le nombre d’abonnés aux Xbox Game Pass et PlayStation Plus ne fait que s’agrandir (25 millions et 48 millions, respectivement) ce qui résulte à une importance plus grande des services : en 2021, c’est 19% des recettes totales qui sont drainées par le Xbox Live Gold, le Xbox Game Pass, le Xbox Game Pass Ultimate, le PlayStation Plus, le PlayStation Now et le Nintendo Switch Online. C’était seulement 15% l’année dernière.

Quand Gabe Newell, cofondateur de Valve, parle cryptomonnaies et acquisitions

FIFA 22, miHoyo (Genshin Impact)... Les actus business de la semaine

La console Steam Deck.

Alors que les premiers Steam Deck, la console de Valve qui veut marcher sur les plates-bandes de la Nintendo Switch, Gabe Newell s’est entretenu avec Rock Paper Shotgun. Le cofondateur de Valve est revenu sur le processus de fabrication de la console portable, mais aussi évoqué ses pensées concernant les différents sujets qui secouent l’industrie en ce moment. Parmi eux, les rachats de gros studio comme ce fut le cas récemment avec Microsoft – Activision et Sony et Bungie. Pour lui, ces acquisitions doivent être faites selon un seul critère :

Peu importe le type d’acquisition or consolidation qui est faite, elle doit répondre à une question: Arrive-t-elle à proposer plus de valeur ajoutée aux clients? Arrive-t-elle à transformer les développeurs en de meilleurs développeurs? Si la consolidation ou l’acquisition n’arrive pas à répondre à de telles interrogations, c’est qu’elle n’est pas bonne.

Par ailleurs, Gabe Newell précise égallement sa pensée sur les cryptomonnaies et les NFT. Si Steam a banni tous les jeux comprenant ces technologies, Newell n’est pas réfractaire les concernant. Il explique seulement que c’est le produit qui en découle qu’il n’aime pas :

Tu dois séparer la technologie sous-jacente en elle-même de la manière dont elle est utilisée. Par exemple, la nitrocellulose permet plein de choses, mais ce sont souvent pour faire des armes à feu qu’elle est utilisée. Je ne veux pas comparer les NFT avec fusillades, mais les notions de proprieté digitale et d’univers partagés sont tout à fait raisonnables.

  • Source : RockPaperShotgun

Tencent met la main sur 1C Entertainment

FIFA 22, miHoyo (Genshin Impact)... Les actus business de la semaine

Nightingale.

Tencent continue sa fièvre de rachat. Après l’acquisition il ya deux semaines d’Inflexion Games (Nightingale), Tencent an annoncé il ya peu la finalisation d’un accord avec 1C Entertainment. C’est la filiale de Varsovie de 1C Company qui bat désormais pavillon chinois. Parmi les titres connus de son catalog, on retrouve surtout des portages de jeu sur PC : Devil May Cry, Dark Souls Remastered, Mortal Kombat 11 ou encore Cyberpunk 2077 sur Stadia. Une acquisition qui rend les parties prenantes très enthousiastes :

On est vraiment très content de cet accord. C’est une opportunité exceptionnelle pour 1CE. Notre idéologie et passion sera soutenue par un grand acteur du milieu et je suis honoré de travailler avec Tencent ainsi que les autres esprits créatifs qui font partie de ce nouvel écosystème – Tomasz Nieszporski, 1C Entertainment.

Nous ne pouvons pas être plus fiers de travailler avec la talentueuse équipe de 1C Entertainment, pour les soutenir tout au long de cette nouvelle phase de croissance – Li Shen, Tencent Games Global Chief Technology Officer.

En bref dans l’actualité business de la semaine

  • Doom – Pour soutenir les victimes liées au conflit en Ukraine, John Romero a sorti un nouveau niveau sur Doom II. Le jeu est tarifé à cinq euros et toutes ses recettes seront reversées à des associations caritatives.
  • Bandai Namco – Le studio an annoncé à travers un communiqué de presse augmenter le salaire de ses employés de 50 000 yen (435 €) afin de stabiliser les revenus des employés.
  • Tokyo Game Show – L’édition 2022 du salon tokyoïte dédié aux jeux vidéo rouvrira ses portes au public et aux professionnels, du 15 au 18 septembre prochain.
  • Back 4 Blood – L’héritier spirituel de Left 4 Dead a annoncé avoir recensé dix millions de joueurs. Un DLC est prévu pour le mois d’avril.
  • Netflix – La Plateforme de SVOD a exprimé mercredi sa volonté de racheter le studio finlandais Next Games, développeurs de jeux tels que The Walking Dead et Stranger Things. Une transaction estimée à 65 millions d’euros.
  • Elden Ring – Au Royaume-Uni, le dernier né des From Software constitue de la troisième meilleur lancement de l’année. Il se place derrière Légendes Pokémon : Arceus et Horizon : Forbidden West.
  • SNJV – Le Syndicat National du Jeu Vidéo s’associe à l’EGDF (European Games Developer Federation) et se propose de venir en aide aux développeurs ukrainiens victimes du conflit actuel.
  • Nvidia – Le fabricant de processeurs et cartes graphiques a été victime il ya peu d’une cyberattaque. Officialisé cette semaine, l’attentat auraient permis aux hackers de dérober 1 To de données. Ils exigeraient de Nvidia que le limiter de minage présent sur les cartes graphiques dernière génération (30XX) soit désactivé.
Profil de Charlanmhg, Jeuxvideo.com

Par CharlanmhgRedaction jeuxvideo.com

MPTwitter

Leave a Comment

Your email address will not be published.