Equidia

Quinté+: Deko de Tilou peut s’illustrer sur ses terres dans le Quinté+ de ce vendridi 18 février à Cagnes-sur-Mer

Quinté+ – Prix Jean Boillereau – attelé – européenne – 2925 m – 13h50

Les forces en presence

Absent entre mars et novembre 2021, Deko de Tilou (9) vient d’accuser un net regain de form en triomphant avec autorité dans un Quinté+ à Vincennes. Très à l’aise à Cagnes et idéalement situé à la limite du recul, ce pensionnaire de Vincent Martens trouve l’occasion de doubler la mise.

Récent vainqueur sur ce même parcours, Eagle Eyes (4) formera l’opposition avec Faithful (8), qui a laissé beaucoup de regrets à ses preneurs lors de son ultime tentative ici même. Seulement devancé par le tout bon Evariste du Bourg en dernier lieu, le très en form Esprit Mystic (10) peut surmonter son handicap de 25 mètres, à l’image d‘Eden Basque (12), dans son jardin à Cagnes, et Baron du Bourg (15)au départ de l’une de ses dernières courses in France.

Dans un bon jour, Elan Baroque (7) garde ses chances pour une place avec Filou l’Auvergnier (6), nouveau venu dans les boxes de Yannick-Alain Briand.

Le prono d’Hervé Engel

Les partants en détail et l’avis des pros

1 Esteban Jiel

Alors qu’il avait effectué des débuts victorieux à Cagnes le 12 janvier, ce représentant de la casaque de Jean Luck n’a pas confirmé lors de ses deux dernières sorties, sur le parcours qui nous intéresse. Dans ce Quinté+, il intéressera surtout les amateurs de coup de poker.

Romulald Mourice, entraîneur et driver

Esteban Jiel (1) est resté en form mais aborde un lot bien composé. Il aura l’avantage de s’élancer au premier échelon cette fois, mais sa tâche ne va pas être simple. Il devra bénéficier d’un parcours très favorable le long de la corde pour espérer prendre une petite place en fin de combinaison.”

2 Duc de Christal

Nouvelle recrue de Jean-Marie Roubaud, ce hongre de 9 ans va fouler pour la première fois la piste de Cagnes-sur-Mer. Discret cet hiver sur la cendrée Parisienne, cette sortie permettra sans doute à son mentor de mieux cerner ses possibilités du moment.

Jean-Marie Roubaud, entraîneur

Duc de Christal (2) est arrivé depuis environ un mois à l’écurie et il nous a montré sa forme dès ses premiers boulots, même s’il n’est pas impressionnant. Il sera sans doute plus à son aise sur les parcours de vitesse mais je le pense tout de même compétitif pour une petite place sur cette distance, s’il bénéficie d’un déroulement favorable.”

3 Domino’s Dream

Depuis sa sixième place fin novembre dans un Quinté+ à Vincennes, ce fils de Blue Dream a enregistré quatre disqualifications consécutives. Nouveau venu dans les boxes de Jean-Marie Roubaud, il restera ferré pour son premier essai à Cagnes. Sans nous.

Jean-Marie Roubaud, entraîneur

“A l’image de mon autre représentant, Domino Dream (3) est arrivé depuis peu à l’écurie. Il avait besoin de baisser en pression et se montre désormais plus calme au travail. Il restera ferré et cette épreuve aura surtout pour but de le mettre en confiance. Difficile dans ses conditions de lui accorder du crédit.”

4 Eagle Eyes

Paré de la casaque Pilarski, ce fils de First de Retz n’a plus à faire ses preuves sur la Côte d’Azur. Récent facile vainqueur sur le parcours qui nous intéresse, il monte de catégorie mais devrait encore vendre chèrement ses chances.

Nicolas Ensch, entraîneur et driver

Eagle Eyes (4) est resté dans un bel état de forme mais l’opposition est cette fois plus relevée. Il peut adopter toutes les tactiques et aura tout de même l’avantage de s’élancer en tête. S’il reste appliqué, il a sa place sur le podium.”

5 Speedy Face

Alors qu’il découvrait la piste de Cagnes, ce trotteur scandinave n’a pu jouer le moindre rôle le 2 février dans un Groupe 3 disputé sur ce même parcours. Il vise un peu moins haut ici et tentera de jouer les trouble-fête.

Wilhelm Paal, driver

Speedy Face (5) ne doit pas être condamné trop vite. Son entraîneur a fait des analyses après sa dernière course à Cagnes et le cheval n’était pas parfait. Tout est rentré dans l’ordre depuis. Nous ne sommes pas inquiets pour la distance. L’engagement est bon au premier échelon et nous pensons qu’il peut accrocher une place dans ce Quinté+.

6 Filou l’Auvergnier

Quatrième de l’édition 2019 du Critérium des 4 Ans, ce fils de Real de Lou n’évolue plus au même niveau désormais. Passé des boxes de Franck Leblanc à ceux de Yannick-Alain Briand en début d’année, il vient de se montrer fautif au départ sur ce même parcours. Ou en est-il ?

Yannick-Alain Briand, entraîneur

Filou l’Auvergnier (6) s’est rapidement montré fautif la dernière fois et n’avait pas été chanceux précédemment. Il est assez tendu au travail et nous essayons de le calmer pour qu’il devienne un peu plus gérable. Nous sommes un peu dans le doute actuellement. Sur sa meilleure valeur, sa place serait dans la bonne combinaison mais difficile de prévoir à l’avance son comportement.”

7 Elan Baroque

Auteur d’une fin de course remarquée ici même le 20 janvier après un mauvais départ, ce pensionnaire de Loris Garcia n’a pas démérité récemment dans un Groupe 3 sur ce parcours. Bien placé en tête, il aura des partisans.

Loris Garcia, entraîneur

Elan Baroque (7) A besoin d’un parcours à l’économie pour donner son maximum. Il démarre bien et est assez pratique, ce qui devrait nous aider à avoir le dos d’un bon leader. Il est resté en form et je le pense capable d’accrocher une place dans cette épreuve.”

8 Faithful

Après avoir tardé à s’exprimer, ce représentant de Louis Baudron a laissé des regrets à ses preneurs lors de son ultime tentative sur cette même piste. Plaisant vainqueur fin décembre sur le parcours qui nous intéresse, il mérite d’être racheté.

Gwenn Junod, responsable de l’écurie Baudron à Cagnes

Faithful (8) n’a pas été marqué par sa dernière sortie ou il a été malchanceux, ne trouvant l’ouverture que trop tardivement. Il n’a pas été marqué par cette course. Il est actuellement en bel état de form. Il peut adopter toutes les tactiques et devrait logiquement jouer un premier rôle dans ce Quinté+.”

<

9 Deko de Tilou

Absent entre mars et novembre 2021, ce pensionnaire de Vincent Martens vient d’accuser un net regain de form en triomphant avec autorité dans un Quinté+ à Vincennes. Très à l’aise à Cagnes et idéalement situé à la limite du recul, il trouve l’occasion de doubler la mise.

Vincent Martens, entraîneur

Déko de Tilou (9) n’a pas loupé son objectif dernièrement à Vincennes. Il est resté en belle condition et retrouve son jardin. Même s’il est très performant sur les courtes distances, il a déjà eu l’occasion de bien se comporter sur les parcours de tenue. Il est idealement engage au premier échelon et a une nouvelle fois son mot à dire pour le podium.”

10 Esprit Mystic

Brillant vainqueur du Prix de la Côte d’Azur (Gr3) à la mi-janvier, ce pensionnaire de Nicolas Ensch n’a trouvé que le tout bon Evariste du Bourg pour lui barrer la route du succès lors de son ultime tentative. Bien que contraint ici de rendre 25 mètres, il reste à surveiller.

Nicolas Ensch, entraîneur

Esprit Mystic (10) va rester ferré dans cette épreuve mais il a déjà eu l’occasion de bien se comporter ainsi. Ses dernières sorties sont toutes bonnes. Avec ce rendement de distance, son partenaire devra être inspiré car sa tâche ne sera pas facile. S’il est préservé durant le parcours, il est capable de placer sa belle pointe de vitesse pour finir et, pourquoi-pas, accrocher une place.”

11 Velvet Gio

Discret pour ses deux tentatives de l’hiver à Vincennes, ce trotteur scandinave va découvrir ici la piste de Cagnes. Doté de tenue, il devrait apprécier ce parcours et n’est pas incapable de brouiller les cartes.

Marcus Dahlen, entraîneur

“La dernière sortie de Velvet Gio (11) ne reflete pas sa valeur. Je le trouve en bel état de form à l’entraînement. Il redscend de catégorie et la longue distance sera mieux pour lui. J’espère qu’il va être en mesure de prendre une bonne place dans ce Quinté+.”

12 Eden Basque

Exception faite de son échec du 13 janvier dans le Prix de la Côte d’Azur (Gr3), ce pensionnaire de Nicolas Ensch a bien tenu sa partie cet hiver à Cagnes. Bien que ferré au départ de ce Quinté+, il ne semble pas hors d’affaire pour une place.

Nicolas Ensch, entraîneur

Eden Basque (12) devra bénéficier du même déroulement de course que lors de sa dernière sortie pour espérer faire l’arrivée. Le lot est moins relevé mais il ne peut se permettre de faire le fort durant le parcours. A Romain Derieux de jouer et de le driver au millimètre pour tenter d’accrocher une petite place”.

<

13 Christo

Dixième de cette même épreuve en 2020, ce pensionnaire de Michel Lenoir n’a guère convaincu cet hiver sur la Côte d’Azur. Mal parti lors de ses deux dernières sorties, il devra cette fois s’élancer sur la bonne jambe s’il veut espérer faire parler de lui.

Mike Izzo, responsable de l’écurie Lenoir à Cagnes

“Christo (13) s’est moqué de moi au départ lors de ses deux dernières sorties. Son entraîneur effectue le déplacement pour essayer de remettre les pendules à l’heure, notamment dans les premiers mètres de course. Le cheval est bien de condition et même s’il doit rendre la distance, il a les moyens d’accrocher une bonne place dans cette épreuve.”

14 Diamant de Larré

Spécialiste du trot monté, ce pensionnaire de Benjamin Goetz n’a plus été revu à l’attelage depuis son échec du 4 août dernier dans un Quinté+ à Enghien. Ferré ici, il semble confronté à une tâche très délicate.

Benjamin Goetz, entraîneur et driver

Diamant de Larre (14) profite actuellement du soleil de Cagnes pour garder sa condition physique. C’est désormais essentiellement un cheval de trot monté et cette épreuve va lui être bénéfique pour son prochain engagement sous la selle.”

15 Baron du Bourg

Sixième du Prix de la Côte d’Azur (Gr3) le 13 janvier, alors qu’il était déjà contraint de rendre 25 mètres, ce hongre de 11 ans va disputer ici l’une de ses dernières courses sur notre sol. Présenté avec de la fraîcheur, il mérite une note de méfiance.

Jérémy Van Eeckhaute, entraîneur

La dernière course de Baron du Bourg (15) est bonne car nous avons mis du temps à trouver l’ouverture. Malgré ses 11 ans, il est encore en belle forme physique. Sa tâche ne va pas être facile aux 25 mètres mais je suis certain qu’il donnera encore son maximum et qu’il est en mesure d’accrocher une place dans ce Quinté+.”

16 Diablo du Noyer

Facile vainqueur à Agen le 19 janvier, ce pensionnaire de Jasmin de Flore a connu une fin de course plus laborieuse récemment à Vincennes, à l’occasion du Quinté+ Prix de Langeais. Déjà vu à son avantage sur le parcours qui nous intéresse, une surprise de sa part n’est pas à exclure.

David Bekaert, entraîneur et driver

Diablo du Noyer (16) est de retour à la maison depuis une bonne semaine et a vite retrouvé ses habitudes. Il n’a désormais plus de marge à ce niveau en rendant la distance mais il est encore en belle condition et a toujours le moral. Il a souvent bien tenue sa partie dans ce style d’épreuve dans notre région et sa place est une nouvelle fois dans le Quinté+.”

Les favoris de la presse

La stat du jour

La course référence

Eagle Eyes avait survolé le Quinté+ du 26 janvier sur la même piste. Le pensionnaire de Nicolas Ensch pourrait bien revouveler l’opération ce vendredi. Toutefois attention l’adversité est plus relevée cette fois-ci.

Le 3 minutes pronos

à venir….

Leave a Comment

Your email address will not be published.