Test Plaque de cuisson Hotpoint-Ariston HQ5660SNE : l'induction abordable

Test Plaque de cuisson Hotpoint-Ariston HQ5660SNE : l’induction abordable

Esthétiquement, la plaque de cuisson Hotpoint-Ariston HQ5660SNE ne réinvente pas la roue. Comme presque la totalité de ses concurrentes, elle adopte un revêtement noir brillant des plus classiques. Les carrés qui servent à indiquer le meilleur emplacement pour les récipients sont plus originaux et ont le mérite d’être bien plus pratiques que les croix utilisées par Electrolux sur la Série 700 EIS6448, par exemple.

Bon point, la taille des carrés est proportionnelle à la puissance des inducteurs ; on sait donc très vite où placer la grosse marmite remplie d’eau salée pour les pâtes ou la petite saucière délicate dans laquelle mijote la sauce au poivre du Sichuan.

Les sérigraphies aident à bien placer les ustensiles.

Les sérigraphies aident à bien placer les ustensiles.

De façon générale, la Hotpoint-Ariston HQ5660SNE donne l’impression d’être très simple à maîtriser. Les sérigraphies qui ornent le panneau de commandes sont limpides et, d’un simple coup d’œil, on sait presque instinctivement de quelle façon programmer sa plaque manuellement. Après avoir allumé l’appareil, on commencement par choisir la zone, dont il faut changer la puissance en effleurant une des touches ornée d’un schéma de la plaque. L’indicateur électronique correspondant affiche alors le chiffre 0 et on module la puissance grâce aux boutons “plus” et “moins” au center du panneau de commandes : difficile de faire plus simple. Un réglage direct aurait néanmoins permis de gagner en réactivité.

En tant que plaque de cuisson d’entrée de gamme, elle ne dispose que de neuf niveaux de puissance quand les modèles plus évolués en comptent 14, voire 15, autorisant les chefs exigeants à ajuster la température fines avecaus plus de ussiles de. Cependant, dans le cadre d’une utilisation quotidienne, on ne risque pas de se sentir bridé par les neuf réglages de la HQ5660SNE.

Même avec beaucoup d'informations, l'afficheur reste lisible.

Même avec beaucoup d’informations, l’afficheur reste lisible.

Chaque foyer de la plaque Hotpoint-Ariston bénéficie de sa propre minuterie. Mais alors que l’immense majorité des appareils permettent de régler des durées de cuisson jusqu’à 99 min, celle-ci interdit de dépasser 60 min. Encore une fois, cela ne devrait pas vraiment gêner l’utilisateur dans la cuisine de tous les jours.

Les plus observateurs auront remarqué les petites icônes (bien peu parlantes, cette fois) à côté des touches de sélection des zones. Elles correspondent aux quatre fonctions automatiques prévues par Hotpoint-Ariston. Pour les activer, il suffit de presser le bouton My Menu décoré d’une toque avant de choisir le program à lancer : bouillir (arrière gauche), faire fondre (avant gauche), maintenir au chaud (arrière droit) et cuisson droit). Il n’est pas possible d’utiliser une fonction automatique sur un autre inducteur que celui prévu. Heureusement, le fabricant semble avoir bien fait les choses et le mode bouillir, par exemple, est dévolu au plus gros inducteur, celui développant le plus de puissance.

La touche My Menu sert aussi pour verrouiller les commandes.

La touche My Menu sert aussi pour verrouiller les commandes.

Nous aurions apprécié la possibilité de gérer la puissance pendant l’utilisation de ces modes, mais ce n’est pas le cas. Pour repasser en contrôle manuel, il faut auparavant désactiver les fonctions spéciales en pressant la touche My Menu, puis sélectionner la zone qui intéresse et enfin augmenter la puissance en partant de zéro. Ces nombreuses étapes aloudissent forcément la price en main.

La plaque de cuisson par induction Hotpoint-Ariston HQ5660SNE a besoin de beaucoup de temps pour faire chauffer de l’eau. En effet, elle a mis 10 min pour faire passer 3 l d’eau de 25 °C à 95 °C. Et pour voir les gros bouillons dans le liquide, preuve de l’arrivée au point d’ébullition, il faut patienter 1 min 15 s de plus.

Mais si la Hotpoint-Ariston HQ5660SNE a un peu de mal à démarrer, elle gère magistralement les basses puissances. Sur le plus petit feu, à la puissance la plus faible, la température dans notre bain d’huile ne dépasse pas 51 °C après 2 h de cuisson. Les pâtissiers pourront donc laisser leur chocolat fondu sur le feu sans a prioricet ingrédient conservant une texture idéale pour le travailler à 55 °C.

Comme le montrent les clichés thermiques, la température au fond des ustensiles est répartie de façon bien homogène dans la grande poêle. Il n’est donc pas nécessaire de remuer les pommes noisettes ou les patates sautées trop souvent pour éviter que certaines soient trop cuites pendant que d’autres sont encore crues.

Homogénéité de température de la plaque de cuisson par induction Hotpoint-Ariston HQ5660SNE (petit inducteur à gauche, grand inducteur à droite).

Homogénéité de température de la plaque de cuisson par induction Hotpoint-Ariston HQ5660SNE (petit inducteur à gauche, grand inducteur à droite).

On dresse le même constat pour le petit inducteur. La chaleur dans les différentes casseroles est une fois encore bien distribuée et on peut donc préparer son steak dans une petite poêle individuelle sans crinte de devoir trop le déplacer pour que la cuisson partident soit.

En raison de son positionnement tarifaire, la Hotpoint-Ariston HQ5660SN ne bénéficie pas des technologies lui permettant de délivrer une puissance continue. Elle fonctionne donc par intermittence lorsqu’on la règle sur un palier trop faible.

Points forts

  • Foyers assez différents pour assurer la polyvalence de la plaque.

  • Facile à prendre en main en mode manuel.

  • Excellente gestion des basses puissances.

  • Chaleur homogène au sein des ustensiles.

Points faibles

  • Plaque peut-être un peu trop simple (pas de mode jumelage, par exemple).

  • Sortie du mode My Menu pénible.

  • Lente à faire monter en température.

Comment fonctionne la notation ?

Enfonçons une porte ouverte : la plaque de cuisson Hotpoint-Ariston HQ5660SN n’est sûrement pas le modèle le plus évolué de notre comparatif. À ce titre, c’est aussi l’une des plus simples à prendre en main pour peu qu’on la paramètre en mode manuel. Certes, elle pourrait être bien plus véloce pour faire monter la température, mais elle se rattrape par sa parfaite gestion des basses températures. En un mot comme en cent, son excellent rapport performance-prix fait de la HQ5660SN une porte d’entrée idéale vers le monde de la cuisson par induction.

Sous-Notes

  • Commodité d’emploi

  • Cuisson

  • Consommation

  • Bruit

Leave a Comment

Your email address will not be published.