Super Bowl

retour sur les meilleures publicités de la soirée

Comme chaque année, la finale du Super Bowl est l’occasion de découvrir des publicités hors de prix, au casting XXL.

Hier soir, la finale du Super Bowl LVI signait le retour de l’une des plus grandes compétitions sportives americaines de l’année. En plus d’innover en offrant aux spectateurs présents sur place un NFT spécial avec leur billet, la soirée an aussi été l’occasion de découvrir les traditionnelles publicités du Super Bowl.

Paul Rudd, Scarlett Johanson et Schwarzy au casting

Marquée par la victoire des Rams de Los Angeles sur les Bengals de Cincinnati, la finale du Super Bowl a surtout fait la part belle aux stars hollywoodiennes. Tout au long de la soirée, les annonceurs avaient mobilisé quelques-uns des acteurs les plus en vogue du moment pour faire la promotion de leurs produits. On a ainsi pu découvrir Salma Hayek (Les Eternels) et Arnold Schwarzenegger dans les rôles d’Héra et Zeus, pour une réclame vantant les SUV électriques de BMW.

Plus loufoque encore, le duo formé par Paul Rudd (Antman) et Seth Rogen (Future Man, Pam & Tommy) a fait son apparition dans un court-métrage plein de nostalgie orchestré par les chips Lay’s. On a aussi aperçu un Kanye West hésitant dans une publicité McDonald’s qui devrait parler à tous les adeptes de la chaine de restauration rapide.

Zack Effron aussi était de la partie. L’interprete de Ted Bundy dans Extremely Wicked, Shockingly Evil and Vile de Joe Berlinger avait été mandaté par la société AT&T pour vanter les avantages de la fiber, misant sur un concours de taille… de poisson lors d’une partie de pêche dans le métavers. La société n’avait pas fait dans la demi-mesure, puisqu’elle avait aussi fait appel à Demi Moore et Mila Kunis dans une seconde publicité mettant en scène leur passé amoureux commun avec Ashton Kutcher.

Dans un registre tout aussi actuel, Matthew McConaughey nous a livré une satire de la course à l’espace de Jeff Bezos et Elon Musk. Parodiant son film Interstellar, l’acteur a ouvertement critiqué les rêves des milliardaires, invitant à la création d’un monde meilleur en gardant les pieds sur Terre. De son côté, Uber Eat s’est offered les services de Gwyneth Paltrow, Trevor Noah et Jennifer Coolidge afin de promouvoir leur nouveau service de livraison de courses “Uber Don’t Eat”.

Chez Amazon, c’est le couple form par Scarlett Johansson et Colin Jost qui a fait la promotion de l’assistant vocal Alexa, tout en plaisantant sur l’idée (un peu angoissante) que ce dernier puisse lire dans leurs pensées. L’occasion d’apprendre que l’actrice principale de Black Widow a quelques soucis d’haleine le matin, et un sérieux problème avec la chaîne du froid.

Coinbase case Internet

Parmi les publicités les plus étranges de la soirée, on note aussi la plateforme crypto Coinbase, qui s’est contenté d’un QR Code hypnotisant navigant sur l’écran pendant une longue minute. Conçu par Accenture Interactive, le spot aura finalement eu l’effet escompté, faisant littéralement exploser les serveurs du site resté un moment inaccessible après sa diffusion. La plateforme crypto n’était d’ailleurs pas la seule à miser sur le Super Bowl, puisque FTX, BitBuy, Crypto.com ou eToro avaient aussi dépensé sans compter pour la soirée. La palme de l’originalité revient sans doute à FTX, qui s’est offered les services de Larry David (Seinfield) dans le rôle d’un sceptique pas franchement enclin à investir dans les monnaies virtuelles.

Des pubs qui coûtent cher

Surnommée “Celebrity Bowl” en raison des nombreuses célébrités présentes cette année, l’édition 2022 du Super Bowl a — comme toujours — coûté très cher. Avec plus de 100 millions d’Américains devant leur télévision hier soir, la 56e édition de la compétition sportive a vu ses prix exploser: les trente secondes de réclame se seraient ainsi négociées jusqu’ de iff à so 5,6 dollars ‘affaires time d’un demi-milliard de dollars pour la chaîne NBCqui diffuse l’évènement.

Leave a Comment

Your email address will not be published.