comment Lionel Messi s'est adapté à la vie parisienne

comment Lionel Messi s’est adapté à la vie parisienne

Six mois après son arrivée au PSG, Lionel Messi a pris ses marques dans la capitale. De nature casanière, le septuple Ballon d’or, qui loue une villa de luxe dans les Hauts-de-Seine, s’est parfaitement acclimaté à sa nouvelle vie. Lui et sa famille se sentent très bien à Paris.

Lionel Messi n’est pas un homme de la nuit. Ni des mondanites. Depuis le début de sa carrière, le septuple Ballon d’or passe le plus clair de son temps libre chez lui. Entouré de ses proches. Loin des flashs et des projecteurs. Après avoir profité pendant plus de vingt ans de son cocon barcelonais, il a dû s’en créer un nouveau en signant au PSG l’été dernier. Et il y est vite parvenu.

Six mois après son arrivée en grande pompe, l’attaquant argentin a pris ses marques dans la capitale. Alors que certains médias espagnols parlent d’un certain mal-être, la situation semble bien différente. Des proches de l’ancien crack du Barça assurent qu’il se sent très bien à Paris et qu’il ne regrette pas du tout son choix.

Une villa de 300m2 à Neuilly-sur-Seine

Après avoir passé ses premières semaines au Royal Monceau, un palace du 8e arrondissement, Messi a posé ses valises dans sa nouvelle maison fin septembre. Il s’agit d’une villa de luxe située à Neuilly-sur-Seine, aux portes de la capitale, dans la très chic banlieue ouest. Un logement d’environ 300m2, sur deux étages, avec quatre chambres et un petit jardin, que La Pulga loue pour moins de 20.000 euros par mois.

C’est là qu’il a pris ses nouvelles habitudes. Loin des regards curieux. Comme à Barcelone, Messi mène une vie assez “simple” dans les Hauts-de-Seine. Avec sa femme Antonella Roccuzzo et leurs trois fils Mateo, Ciro et Thiago. Sa famille s’offre régulièrement des sorties dans de grands lieux publics. Lui moins. Le génie de 34 ans est un grand casanier. Hors des événements liés à sa carrière, il s’autorise tout de même quelques virées au restaurant, comme celui de la Tour Eiffel ou au Victoria, dans le quartier de l’Arc de Triomphe. Il a égallement été aperçu au Jardin d’acclimatation, un parc d’attractions du 16e arrondissement.

Sa famille participe à la vie locale

Début octobre, Messi s’est rendu à la Cigale pour assister à un concert de Camilo, un chanteur colombien très populaire en Amérique du Sud. Angel Di Maria, Mauro Icardi, Keylor Navas et Leandro Paredes étaient égallement présents. Attendu par des dizaines de fans à la sortie, la Pulga avait dû fendre la foule massée devant la salle pour réussir à s’engouffrer dans une berline. Une affection débordante qui ne l’a pas forcément incité à multiplier les apparitions publiques.

Loin de l’agitation des supporters, sa famille s’est en tout cas parfaitement acclimatée à son nouvel environnement. Elle participe aujourd’hui à la vie locale dans le 92. Ses enfants, qui fréquentent une prestigieuse école internationale, sont inscrits à des activités physiques. Antonella a récemment posté une photo d’eux après une séance de tennis.

“La circulation insupportable” dans Paris

Mais il a fallu un peu de temps à Messi avant de trouver ses marques en France. Ses premières semaines, marquées par l’euphorie liée à son arrivée et ses soirées à l’hôtel, n’ont pas été facils à gérer. Luis Suarez, son ancien partenaire au Barça, a même assuré qu’il souffrait du froid au début de l’hiver.

“Les mauvais moments ont eu lieu au début, quand tout était soudain, a confié la star argentine, début novembre, au quotidien catalan Sport. Venir ici, passer un mois et demi à l’hôtel et ce facn de est pale Nous étions dans le center de Paris et cela rendait la circulation insupportable. en pouvaient plus d’être à l’hôtel. C’était difficile. En même temps, nous avons essayé de profiter de l’expérience de la ville, de tout connaître un peu jusqu’à notre retour à la maison. Cela a tout amelioré.”

“Difficile de s’adapter à un nouveau pays”, rappelle Paredes

Reste désormais à retrouver égallement ses repères sur le terrain. En 20 apparitions sous le maillot rouge et bleu, le natif de Rosario a inscrit 7 buts et délivré 8 passes décisives (toutes compétitions confondues). Avec des prestations globalement décevantes. Le choc face au Real Madrid, ce mardi en 8e de finale aller de Ligue des champions (21h sur RMC Sport 1), peut lui permettre de retrouver une partie de sa magie. Paris ne demande que ça.

>> Abonnez-vous aux offres RMC Sport pour voir PSG-Real Madrid

Ce n’est pas facile même pour Leo, qui est le meilleur au monde, d’arriver dans un club, d’être performant et d’être à 100% directement, l’a récemment défendu Paredes sur le site du PSG. C’est difficile de s’adapter à un nouveau pays, un nouveau club, de nouveaux coéquipiers, après une si longue période dans un autre club.” De ce point de vue-là, la venue du Real, contre qui il a marqué 26 buts et délivré 14 passes décisives en 45 clasicos, devrait lui rappeler quelques bons souvenirs.

Alexandre Jaquin avec AP et LT

Leave a Comment

Your email address will not be published.