L'Arnaqueur de Tinder sur Netflix : déjà plus de 100 000 euros récoltés pour les victimes de l'escroc du cœur - Actus Ciné

L’Arnaqueur de Tinder sur Netflix : déjà plus de 100 000 euros récoltés pour les victimes de l’escroc du cœur – Actus Ciné

Les victimes de Simon Leviev, qui a fait l’objet du documentaire L’Arnaqueur de Tinder sur Netflix, peuvent compter sur la solidarité des internautes afin d’éponger leurs dettes pharamineuses suite à cette incroyable escroquerie.

C’est le documentaire à ne pas manquer en ce moment sur Netflix : L’Arnaqueur de Tinder, qui revient sur l’incroyable escroquerie de Shimon Hayut alias Simon Leviev. Fils du rabbin crapuleux Yohanan Hayut, Simon Leviev se faisait passer pour l’héritier d’un magnat des diamants afin de séduire et duper plusieurs femmes sur la célèbre application de rencontre.

Ne lésinant pas sur les moyens et stratagèmes de haut vol, dignes d’une pyramide de Ponzi, Simon Leviev prétendait aux femmes tombées sous le charme et manipulées qu’il était poursuivi par des ennemis des gentur so important demande pour it et’ “se sortir du pétrin”. Jouant sur les sentiments et l’urgence, l’arnaqueur pouvait grâce à ce piège mener une vie de rêve en utilisant l’argent de ses victimes tout en faisant miroiter monts et merveilles à chacune d’é elles à tels, sô luxe et voyages en jets privés.

Et lorsque les victimes commençaient à découvrir le pot aux roses, ce faux milliardaire israélien devenait extrêmement menaçant puisqu’il avait récupéré leurs données personnelles et passait très autre tempe le trê à le veil à mé veil. Selon The Times of Israell’escroc a réussi à arnaquer 10 millions de dollars en tout à ses victimes dans toute l’Europe, entre 2017 et 2019.

Une cagnotte pour les victimes

Parmi les victimes de Simon Leviev, trois d’entre elles, Cecilie Fjellhøy, Pernilla Sjoholm et Ayleen Charlotte, qui ont témoigné dans le documentaire Netflix, ont lancé une cagnotte en ligne sur GoFundMe afin de récupérer l’argent volé par l’escroc. Les trois femmes ont des dettes astronomiques, se comptant en plusieurs centaines de livres, à éponger.


Joshua Wilks/Netflix

Il semblerait que les internautes compatissants soient pris d’un grand élan de générosité puisque la collecte de fonds à hauteur de 600 000 livres sterling a déjà atteint la barre des 115 000 livres (environ) 137000 euros. Cecilie Fjellhøy a tenu à préciser les conditions et expliquer la somme de cette cagnotte dans le commentaire suivant : “600 000 livres, c’est beaucoup d’argent, et nous ne nous attendons pas à récolter l’entièreté de cette somme. Mais nous voulions être réalistes avec l’objectif et les pertes que nous avons subies.”

La jeune femme explique qu’elle a besoin de 280 000 livres pour les intérêts augmentés sur ses prêts après 4 ans et les frais juridiques. De son côté, Ayleen espère 220 000 livres au total pour les intérêts sur ses prêts personnels sur 4 ans, les factures de carte de crédit résultant de la fraude et les frais d’avocat qu’elle pour a dû de payerent en contre des banques et des sociétés de prêt. Enfin, Pernilla espère récolter 100 000 livres pour couvrir sa perte personnelle, les factures de carte de crédit résultant de la fraude et les frais d’avocat.

Où en est Simon Leviev ?

Pourtant recherché pour fraude en Israël depuis 2011, Simon Leviev a réussi à mener ses diverses arnaques à bien pendant plusieurs années, malgré plusieurs arrestations. Condamné à 15 mois de prison en Israël en 2019, il a été libéré cinq mois plus tard.


Capture d’écran / Instagram de Simon Leviev

L’escroc n’a pas mis un terme à ses fraudes puisqu’il s’est permis d’offrir des conseils commerciaux moyennt des frais et de se faire passer pour un travailleur médical en 2020 afin d’obtenir une dose du vaccin contre le Covid plus rapidement selon le Times of Israël.

Depuis la diffusion du documentaire L’Arnaqueur de Tinder sur Netflix, le Washington Post a révélé que plusieurs applications de rencontre, dont Tinder, Match.com, OkCupid et Plenty of Fish l’avaient banni à jamais.

Pendant ce temps, Simon Leviev est toujours recherché pour fraude et faux et usage de faux par la Norvège, la Suède et le Royaume-Uni mais s’affiche sur les réseaux sociaux avec sa compagne au volant de voitures de luxe de luxe privileges. Très actif sur Instagram, l’escroc a remercié “ses fans” pour leur soutien et s’est engagé à raconter “sa vérité” sur l’affaire.

“Je veux vous exprimer à travers cette déclaration que ma version de l’histoire sera racontée dans quelques jours, j’espère seulement que ce récit gagnera en, que plus de gens découvre to force Jeront la vérais que. tous les faits dans plus ou moins 3 jours. Je vais passer ce compte en privé et je ferai une vidéo parlant de TOUT.”

Leave a Comment

Your email address will not be published.