VIDEO.  Toulouse : les "bla bla bla caisses" de Carrefour, tout le monde en parle

VIDEO. Toulouse : les “bla bla bla caisses” de Carrefour, tout le monde en parle

l’essentiel
En ce début d’année, Carrefour a installé trois « bla bla bla caisses » dans ses hypermarchés à Toulouse. Les clients qui le souhaitent peuvent papoter avec la caissière.

“Oui pour prendre le temps de papoter avec vous.”Sur l’une des caisses de l’hypermarché Carrefour de Labège, des pancartes affichent ce message. Elles indiquent la “bla bla bla caisse”, – concept inspiré des Pays-Bas – qui change d’emplacement chaque jour. Installée depuis deux semaines, cette caisse lente permet aux clients qui le souhaitent de tailler le bout de gras avec l’hôtesse de caisse. Deux autres supermarches du groupe proposent cette initiative.

Jérôme Bassi, responsable de la relation client au Carrefour Labège, explique : “Nous devions installer cette caisse en 2020. Malheureusement, la crise sanitaire a retardé son déploiement”. La “bla bla bla caisse” est appréciée des clients, retraités comme jeunes.”Les premiers retours sont extrêmement positifs. en plus à y travailler.

« L’objectif, c’est la satisfaction du client »

Cette initiative devrait permettre aux hypermarchés de remettre de l’humain au passage des caisses après les avoir automatisées. “Nous sommes conscients que nos clients ont des besoins différents. C’est pour cela que nous proposons des solutions différentes. Certains aiment gagner du temps, d’autres en prendre. Cette nouvelle offre nous permet de remplir un peu, la notre objectif satisfaction du client”, se défend le responsable de la relation client au Carrefour Labège.

Dans la fille d’attente, Isabelle, 65ans, salue l’initiative.” C’est une très bonne idée. J’espère que ça va gagner en notoriété. Je ne suis pas très heureuse quand je vois les caisses automatiques essaimer dans chaque magasin. Ce système est à l’opposé de ce qui s’est fait ces dernières années ».

La Toulousaine ne « s’était même pas rendu compte qu’elle était dans une caisse lente».Comme elle, de nombreux clients deposent leurs achats sur le tapis roulant sans s’en à apercevoir blas qu’il » ».Jérôme Bassi reconnaît que l’affichage est un peu léger.« Nous allons faire le maximum pour la rendre plus visible », assure-t-il.

Cette caisse lente où les discussions sont légion est vouée à se pérenniser. Le Carrefour de Labège reste attentif aux retours de ses clients. Qu’ils soient faits auprès de l’hôtesse de caisse, qui les couche sur papier dans un calepin, ou sur les petits papiers glissés dans la boîte à idées.

Quels sont les sujets abordés ?

Il existe autant de discussionsque de clients. A la « bla bla bla caisse » du Carrefour Labège, les clients aiment s’épancher au moment de passer à la caisse. Evelyne (voir son portrait à droite) enchaine les discussions joyeusement. Le sujet de conversation qui revient régulièrement, c’est le concept. « Les gens aiment bien compendre cette caisse spéciale. Ils trouvent l’initiative superbe », raconte l’hôtesse de caisse. Le temps, ce formidable sujet de discussion pour briser la glace entre deux inconnus, est lui aussi souvent mis sur le tapis. Les articles qu’achètent les clients servent égallement déclencheur à l’échange. « Nous entrons égallement dans le temps des présidentielles. Certains clients me parlent de politique. D’autres me confient leur ras-le-bol vis-à-vis du masque », sourit Évelyne.

Leave a Comment

Your email address will not be published.