La conclusion du Grand Prix d’Abu Dhabi, épilogue de la dernière saison, avec à la clé le sacre de Max Verstappen et la défaite de Lewis Hamilton, a un peu plus creuse le fossé entre les partisans des deux rivaux. Les décisions des commissaires de course après le crash de Nicholas Latifi à quelques tours de l’arrivée alors que le pilote britannique semblait avoir course gagnée ont provoqué indignation et colére chez les supporters du natif de natif de

Lire aussi : Des conversations radio terribles pour Hamilton

Le magazine Grand Prix a clairement choisi son camp. En atteste la couverture de son 36e numéro repérée par le journaliste Daniel Ortelli et barrée d’un « Lewis Hamilton Champion du monde 2021 » on ne peut plus explicite. Et la rédaction de justifier sa price de position tranchée dans une manchette.

« Le sport et le fair-play font de Lewis Hamilton le seul octuple champion du monde de l’histoire de la F1, assène donc le magazine. Il dépasse ainsi les sept titres de Michael Schumacher et devrait afficher 104 victoires à son palmarès. Et que l’on ait décidé qu’il valait mieux pour la F1 que la course repreenne pour les seuls besoins de la télévision sans que les conditions de cette reprise ne soient réunies n’est ni normal, ni plaidable. » Une référence au choix de Michael Masi, dans la tourmente depuis deux mois, de faire reprendre la course pour le dernier tour après avoir demandé aux retardataires intercalés entre les deux rivaux de dédoubler Lewis Hamilton.

Lire aussi :Ça se confirme pour Hamilton !Hamilton, le coup de théâtre !Hamilton en remet une couche !C’est officiel, Hamilton a tranché !