Mesdames et Messieurs, le vrai Klay Thompson est de retour !  |  NBA

Mesdames et Messieurs, le vrai Klay Thompson est de retour ! | NBA

On a vu cette scène à de nombreuses reprises. Klay Thompson, compétiteur dans l’âme, prenant un match à son compte à coups de poignet et faisant vibrer les fans de Golden State. Cette scène est familière et pourtant elle avait une saveur tout particulière. Il ne manquait plus que Public Service Annoucement de Jay-Z en musique de fond… «Allow me to reintroduce myself, my name is Klay ! »

« Les fans l’ont vu réaliser ce genre de performance à de nombreuses reprises mais le refaire après deux ans et demi d’absence… » soupire Steve Kerr. « Les fans de basket aimaient Klay avant mais ils l’aiment encore plus maintenant parce qu’ils savent par où il est passé. Le voir haranguer la foule, voir les interactions avec ses coéquipiers, ça va au delà de marquer des tirs. Il amène de l’électricité dans la salle et c’est vraiment dur de quantifier ce que ca représente. »

20 points de moyenne en février

En marquant 16 de ses 33 points en dernier quart-temps pour crucifier les Lakers, Klay Thompson nous ferait presque oublier qu’il est revenu à la compétition il ya seullement 34 jours après une absence de plus de 900 jours le que et cette nuit était seullement son 14e de la saison ! Après une rupture des ligaments croisés du genou gauche et une rupture d’un tendon d’Achille, personne ne s’attendait à voir Klay Thompson revenir à ce niveau aussi vite, et pourtant nous y voil.

« C’est vraiment spécial parce que vous n’avez pas idée du temps que j’ai passé ici, seul, à travailler pour pouvoir revenir, » décrivait l’arrière, très fier de réaliser cette perf’ sous les yeux de son père. « Être capable de faire ça… ça me donne encore plus de determination et d’envie de continue à bosser. »

En quatre matchs en février, Klay Thompson tourne à plus de 20 points par match, à 48% aux tirs et 50% à 3-points. Son temps de jeu peut maintenant atteindre les 30 minutes et l’intéressé expliquait que ses minutes supplémentaires et l’enchainement des matchs l’aident à trouver son rythme.

« Je me sens beaucoup mieux que lors des cinq premiers matchs. Mon endurance est meilleure, je suis en meilleure form, et c’est plus simple de trouver mon rythme parce que je joue plus longtemps. Je tire sans hésitation, je suis plus à l’aise dans la lecture du jeu avec mes coupes, et juste jouer, c’est une sensation exceptionnelle. Après tout ce qui s’est passé, marquer 30 points est quelque chose dont je suis fier. »

« Loin d’être rassasié… »

Outre la performance en elle même, les Warriors avaient besoin d’un Klay Thompson incandescent pour pouvoir arracher la victoire. Son état d’esprit, sa confiance et son envie de gagner sont trois aspects de son retour qui bénéficient aussi aux Warriors. C’est d’ailleurs le contre d’Austin Reaves avec six minutes à jouer en dernier quart temps qui a créé l’étincelle dont Klay Thompson avait besoin pour prendre feu.

« Marquer un 2+1 juste après avoir mangé un contre contre la planche, c’était important parce que ça a montré à la défense que ce contre ne m’avait pas touché mentalement, » décrivait-il. Il a ensuite marqué trois tirs primés décisifs mais a égallement maintenu ses adversaires directs à 1 sur 6 aux tirs en dernier quart temps.

C’est cet état d’esprit qui a fait la différence ce nuit. Ce refus de perdre le match venait égallement du goût amer de ce tir raté au buzzer face aux Knicks.

« C’est un compétiteur. C’est un « baller », » résumait Stephen Curry. « Ça traduit tout le travail qu’il a fait, et toute la confiance qu’il a. Il a une énergie qui est contagieuse chaque jour depuis qu’il est revenu. Et ce soir, c’est un tir qu’il a raté qui m’a mis la puce à l’oreille. Vu sa confiance dans ce moment précis, je savais qu’il était en mission. »

Alors que les Warriors attendent le break du All-Star Game avec impatience, ce genre de victoires est aussi la marque des grandes équipes. La défense n’était pas eu rendez-vous, l’attaque était stagnante mais Klay Thompson a trouvé un moyen d’aller chercher cette victoire, coûte que coûte.

« Un match comme ça, ça fait vraiment du bien !, » at-il terminé avant d’en rajouter une couche qui fera sourire les fans de Golden State et frémir le reste de la ligue. « Mais je suis loin d’être rassasié… »

Propos recueillis à San Francisco.

1 thought on “Mesdames et Messieurs, le vrai Klay Thompson est de retour ! | NBA”

Leave a Comment

Your email address will not be published.