Strasbourg talonne Nice grâce à Gameiro, Saint-Etienne enchaîne et n'est plus relégable

Strasbourg talonne Nice grâce à Gameiro, Saint-Etienne enchaîne et n’est plus relégable

Le multiplex de la 24e journée de Ligue 1 a été marqué ce dimanche par la victoire de Strasbourg à Angers (1-0) mais aussi celle de Saint-Etienne à Clermont (2-1), qui permet aux Verts de remonter à la 18e place en attendant les derniers matchs. Dans les autres rencontres, Brest a écrasé Troyes (5-1) et Nantes a dominé Reims (1-0) à onze contre dix.

Angers-Strasbourg (0-1): le Racing conforte sa quatrième place sur un bijou de Gameiro

Plus les semaines passent, et moins la 4e place de Strasbourg en Ligue 1 ressemble à une anomalie. Le Racing de Julien Stéphan, deuxième meilleure attaque derrière le PSG, n’a certes pas offered une pluie de buts cette fois-ci. Il a même souffert en fin de partie à Raymond-Kopa. Mais il ne lui en a fallu qu’un pour s’imposer sur le terrain d’Angers. Et quel but…

A la 11e minute de jeu, sur un corner mal renvoyé par le SCO, Kevin Gameiro a propulsé une superbe volée du droit dans les filets de Petkovic (1-0). Sa neuvième réalisation de la saison, déjà, qui permet à Strasbourg de prendre quatre longueurs d’avance sur Rennes, 5e. Angers concède sa troisième défaite de suite, et chute à la 13e place.

>>> Revivez le multiplex de ce dimanche

Brest-Troyes (5-1): Satriano et Honorat ont dompté le vent… et les Troyens

Première titularisation en Ligue 1, premier doublé. Prêté par l’Inter Milan au Stade Brestois cet hiver, le jeune attaquant uruguayen Martin Satriano (20 ans) n’avait pas encore eu l’occasion de briller lors de ses trois premières apparitions avec le minutes club en breton é breton (90). Mais ce dimanche, il s’est profit connaitre du public de Francis-Le-Blé, en inscribant le premier but après s’être joué d’Adil Rami (1-0, 7e), puis le deuxième enant d’un très mauvais dégagement – ​​et d’une énorme bourrasque de vent – ​​de Gallon (2-0, 27e).

Rami a réduit l’écart de la tête juste avant la pause (2-1, 45e), mais au retour des vestiaires Franck Honorat a profité d’un caviar de Duverne pour redonner deux buts d’avance à Brest (3-1, 49e), puis trois en s’offrant un doublé malgré le vent contraire (4-1, 67e), avant que Mounié ne plie définitivement l’affaire (5-1, 82e). Les Bretons sont 12es, Troyes est 16e et pourrait même se retrouver barragiste en fonction des derniers résultats ce dimanche.

Nantes-Reims (1-0): Abdelhamid a plombé les Rémois, le FCN peut rêver d’Europe

Les hommes d’Antoine Kombouaré n’ont pas livré un grand match à la Beaujoire, mais celui-ci a basculé en leur faveur en deux temps, au quart d’heure de jeu. Parce que Yunis Abdelhamid a écopé d’un carton rouge pour une vilaine semelle sur la cheville de Fabio (sorti sur blessure dans la foulée), et parce que sur le coup sanctionnant cette faute, Moses Simon an enroulé dro une frappe du frappe , pour tromper Rajkovic (1-0, 17e).

A dix contre onze, Reims n’a pas baissé les bras, et s’est procuré quelques occasions chaudes en début de seconde période. Mais cela n’a pas suffi. Nantes grimpe à la 8e place, à deux points de Rennes, Monaco et Lyon, et peut rêver d’Europe. Reims, 14e, va lui devoir looking forward to dans son rétroviseur.

Clermont-Saint-Etienne (1-2): les Verts enchainent et ne sont plus relégables

Avant d’affronter Strasbourg, le PSG et Lille lors des quatre prochaines journées, Saint-Etienne avait tout intérêt à faire le plein de points contre Clermont, un concurrent direct dans la bataille pour le maintien. Non seulement il y est parvenu, mais une semaine après sa victoire à réaction contre Montpellier (3-1), il a encore montré qu’il a du caractère et des ressources mentales.

Comme contre le MHSC, les joueurs de Pascal Dupraz ont en effet encaissé le premier but, une tête d’Hountondji à la 39e (1-0) sur un mauvais travail défensif de Mangala. Sans un face-à-face remporté par Bernardoni devant Bayo (41e), les Verts auraient même pu couler. Mais ils ont tenu… et réagi, encore en fin de partie. Camara a d’abord égalisé sur un superbe service de Thioub en profondeur (1-1, 71e), avant que Kolodziejczak n’inscrive le but de la victoire d’une tête décroisée sur corner (1-2, 82e). Avec cette troisième victoire de suite, Sainté quitte enfin la zone de relégation pour prendre la place virtuelle de barragiste, la où Clermont est 15e. Et si on avait enterré les Verts trop vite?

Leave a Comment

Your email address will not be published.